Ce petit allium a des propriétés de santé super robustes.

Tout d’abord, que contient une gousse d’ail? Voici les faits nutritionnels:

Dans une gousse d’ail cru, il y a:

Calories: 5
Protéines: 0g
Lipides: 0g
Gras saturés: 0g
Glucides: 1g
Sucres: 0g
Fibre: 0g
Sodium: 1 mg

Dans une gousse d’ail cuit, il y a:

Calories: 3
Protéines: 0g
Lipides: 0g
Gras saturés: 0g
Glucides: 1g
Sucres: 0g
Fibre: 0g
Sodium: 5 mg

LIRE AUSSI: Recette: Pâtes à l’ail Tahini

En regardant ces chiffres, il est d’autant plus clair qu’il n’y a pas beaucoup de différence nutritionnelle entre l’ail cru et l’ail cuit. Et donc s’il y a une forme que vous préférez à une autre, penchez-vous dessus. 

Quels sont les avantages pour la santé soutenus par la science de manger de l’ail?

Dans le passé, l’ail a été utilisé et recommandé pour ses propriétés anti-infectieuses: des études en laboratoire ont montré que l’ail avait des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires. L’ail est également un prébiotique, ce qui signifie qu’il nourrit les “bonnes” bactéries dans votre tube digestif, ce qui améliore encore votre santé globale (en savoir plus sur les prébiotiques et pourquoi ils sont bons pour vous). Ajoutez à la liste quelques avantages spécifiques pour la santé, que nous avons décrits ci-dessous.

LIRE AUSSI: PÂTES AU PARMESAN À L’AIL

Améliore la pression artérielle

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, son abaissement a le potentiel de réduire le risque d’accident vasculaire cérébral et de développer une maladie cardiaque. Une méta-analyse qui a examiné plus de 900 personnes – publiée dans The Journal of Nutrition en février 2016 – a révélé que ceux qui prenaient des suppléments d’ail abaissaient considérablement leur tension artérielle s’ils souffraient d’hypertension. (Ceux qui ont une tension artérielle normale ou «préhypertensive» n’ont pas récolté de récompenses notables.)

Qu’est-ce que l’ail est si utile? Les experts pensent que les composés de l’ail donnent un coup de poing: à la fois relaxant les artères et réduisant leur constriction, qui sont en fait des mécanismes distincts qui peuvent aider. (En savoir plus sur les meilleurs et les pires aliments à manger pour une tension artérielle saine.)

LIRE AUSSI: Carottes rôties à l’ail et au parmesan

L’ail peut aider à réduire le cholestérol élevé

La recherche montre que les suppléments d’ail peuvent légèrement abaisser le taux de cholestérol – s’ils sont pris pendant au moins 2 mois. En moyenne, le cholestérol total a chuté de 17 points et le LDL de 9 points. Néanmoins, une petite réduction du cholestérol peut avoir un impact considérable sur votre futur risque de maladie cardiaque: une simple baisse de 8% du cholestérol a le potentiel de réduire votre risque de maladie cardiovasculaire de 38 pour cent. Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais manger plus d’ail ne fera pas de mal et pourrait même aider. (Mangez plus de ces 10 aliments pour aider à réduire le cholestérol.)

LIRE AUSSI: Ail confit au thym et au romarin

Peut aider à prévenir la formation de caillots sanguins – à des doses plus élevées.

Dans une étude qui a comparé des suppléments d’ail à 3 doses à Plavix (un médicament d’ordonnance pour la prévention des caillots sanguins), les chercheurs ont découvert que des doses plus élevées de comprimés d’ail étaient assez efficaces pour la prévention des caillots sanguins. Cela dit, d’autres recherches n’ont trouvé aucun avantage à prendre des pilules d’ail pour prévenir les caillots sanguins. Ainsi, le jury scientifique est toujours absent, mais prendre des suppléments d’ail ou manger de l’ail ne fera pas de mal en soi.

LIRE AUSSI: Recette contre la grippe : soupe à l’oignon et à l’ail

Augmente votre immunité

La recherche montre que les suppléments d’ail pourraient aider à réduire le nombre de rhumes que vous avez, la durée de votre maladie et les symptômes de la maladie. Et aussi en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, l’ail pourrait également vous protéger contre de futures maladies chroniques.

Une étude de 2016 publiée dans le Journal of Nutrition a révélé que l’extrait d’ail vieilli contribuait à réduire la gravité des symptômes du rhume et de la grippe et à réduire le nombre de jours de travail ou d’école manqués en raison d’une maladie. L’ail ne combattra pas le rhume, mais il peut aider à réduire les symptômes. Encore une fois, il n’y a pas de pilule magique pour améliorer l’immunité (ces conseils sur une immunité saine et ce qu’il faut manger et éviter peuvent aider), mais manger plus d’ail ne semble pas être un mauvais point de départ.

LIRE AUSSI: Casserole de pommes de terre écrasées à l’ail rôti

Quelle est la meilleure façon de manger de l’ail?

Encore une fois, cela dépend de vos préférences. Il existe de nombreuses recettes saines à l’ail, vous pouvez ajouter de l’ail au poisson, aux légumes, aux pâtes, aux plats mijotés, aux soupes et plus encore.

Mais pour le plus gros punch nutritionnel, vous voulez vous assurer de l’écraser ou de le hacher soigneusement et de le laisser reposer pendant quelques minutes, ce qui activera les enzymes qui rendent ces composés soufrés beaucoup plus disponibles pour votre corps. Autrement dit, cela augmente les bienfaits pour la santé lorsque vous écrasez ou hachez vos clous de girofle – puis attendez – avant de manger de l’ail.

LIRE AUSSI: Recette: Pâtes à l’ail Tahini

source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – source recettes: JDBN – crédit photo: capture