Cet exercice d’équilibre respiratoire est conçu pour vous aider à vous relaxer dans les moments où vous vous sentez stressé. Utilisez-le pour vous libérer des pressions, tensions et défis.

Résultat : vous vous sentirez détendu et léger.

Durée : inférieure à 5 minutes.
Fréquence : chaque fois que votre esprit est trop occupé.

Lieu : n’importe où, dans un autobus, pendant une réunion ou votre cours de yoga.

Préparation

• Éteignez votre téléphone. 

Exercice

  • Asseyez-vous ou installez-vous confortablement, prenez le temps d’ajuster la position de votre corps pour vous sentir à l’aise. Autorisez-vous à appuyer sur Pause, ralentissez et contentez-vous de vous détendre. Vous n’avez rien à faire. Il s’agit de votre moment, rien que pour vous.

  • Dans cet exercice, vous respirerez uniquement par le nez. D’abord, fermez la bouche et inspirez en comptant mentalement jusqu’à quatre, puis expirez en réalisant
    un décompte similaire. Répétez dix fois.

  • Maintenant, laissez votre respiration reprendre son rythme normal. Vous remarquerez que votre esprit et votre système nerveux se sont naturellement apaisés.

  • Avec le temps, augmentez progressivement le décompte à six. Quand la pratique devient plus facile, essayez d’aller jusqu’à huit, si vous le souhaitez. Toutefois, si vous préférez rester sur votre premier choix, c’est parfait également. Choisissez la durée qui vous convient le mieux.

Source: Le Petit Guide des Pauses méditatives – Quelques minutes par jour pour prendre du recul, lâcher prise et se ressourcer – Danielle MARCHANT

Le guide sort aujourd’hui, vous pouvez le commander ici:

Danielle Marchant est une coach experte en conseil managérial. Pendant plus d’une dizaine d’années, elle aaccompagné des cadres dirigeants d’entreprises internationales comme HSBC, McKinsey ou Unilever. Ayant compris qu’on peut atteindre ses objectifs avec sérénité et succès en octroyant des pauses régulières et réparatrices à son corps et à son esprit, elle a adapté ses techniques de coaching auprès de ses clients afin qu’ils acceptent les aléas dela vie, au lieu de les combattre.

Source: JDBN – Crédit photo: pixabay