Demotivateur publie…

Pour permettre aux personnes handicapées en fauteuil roulant de profiter des joies d’une balade à vélo, un Français, âgé de 66 ans, a conçu un dispositif reliant le vélo au fauteuil roulant.

Retraité du bâtiment, Henri-Claude Poisson a su se reconvertir en bon autodidacte qu’il est. En 2000, il invente le guidon HCP (du nom de l’inventeur donc, ndlr), un dispositif qui permet de clipser un fauteuil roulant à un vélo. Le premier prototype est créé pour son fils adoptif Mickaël, déficient moteur, cérébral et mental.

« Cet équipement permet de pousser un fauteuil roulant avec un guidon spécial qui remplace de fait l’avant du vélo puisqu’il se positionne sur la douille de direction. J’ai fait breveter en 2009 l’invention »explique-t-il auprès de Ouest France.

Après le brevet, il contacte Hubert Lenormand, directeur des établissements de l’association Manche Promotion Piste, qui œuvre notamment pour les déficients visuels, dont Henri-Claude est aussi membre : « Je lui ai dit que j’avais besoin qu’il crée en série mon guidon mais que je voulais qu’il soit vendu au prix le plus bas possible pour que chaque handicapé puisse en profiter ».

Henri-Claude Poisson devient ainsi conseiller technique de l’entreprise, mais ne demande aucun pourcentage sur les ventes de son guidon : « Avec Hubert Lenormand, l’accord entre nous est verbal. Je suis très vieille France. Tope-là vaut accord sacré pour moi. Vendu 359 euros pièce, je ne touche pas un centime sur les ventes du guidon. On me dit souvent que je suis passé à côté d’une manne financière évidente. Mais je m’en fiche. Je suis pas riche d’argent, je suis riche de tellement d’autres choses grâce à cette invention » confesse-t-il.

Vendu à 500 exemplaires entre la France, la Suisse et la Belgique, ce guidon HCP permet de remplacer la roue avant par un fauteuil roulant. Ainsi, vous pouvez emmener votre proche en fauteuil roulant en balade à vélo.

crédit photo: Handibaie