©StéphaneGarnier

Pourquoi un livre sur le chat comme maître à penser ? 

Tout a commencé par une simple observation de la capacité rapide d’adaptation de Ziggy, suite à son accident et à son amputation de la patte. J’étais sidéré de le voir vivre comme avant, quinze jours après son opération. Comment avait-il fait ? Pour s’adapter ? Pour sembler aussi heureux qu’hier ? Comment faisait-il d’ailleurs pour sembler toujours être heureux et vivre bien ? De questions en observations, je me suis alors mis à noter ses faits et gestes jusqu’à en retirer des dizaines de talents physiques et psychologiques du chat. Et puis il y eut le déclic… Et si… Et si je me mettais à copier ses attitudes… J’ai alors dégagé une quarantaine de talents et capacités du chat que nous pourrions en tant qu’hommes nous approprier. C’était alors une évidence : le chat avait une propension au bien-être qui nous dépassait largement. Je n’avais jamais eu besoin de lui apprendre quoi que ce soit, mais en matière d’indépendance, de charisme, de liberté d’être, j’avais encore tout à apprendre de lui. C’est ainsi que Ziggy est devenu pour moi une sorte de coach de vie.

©Perdita JDBN

Avez-vous toujours eu des chats dans votre vie et votre chat Ziggy vous a-t-il envoyé des signes pendant l’écriture de ce livre ? 

J’ai toujours eu des chats depuis enfant, j’ai grandi avec eux. Sami, Papouf, Vanille, Whisky, Noirette, la liste est longue des chats qui ont fait vivre notre maison de famille. Et puis il y eut Shan et Ziggy, frère et sœur, qui sont devenus mes compagnons de vie par la suite.  Les chats ont toujours été très présents dans ma vie, de compagnon de jeu à compagnon de route, Ziggy est devenu au fil des années un véritable témoin de vie. Comme je le dis souvent à propos de ce livre, par moments, j’ai eu l’impression d’être son scribe, qu’il avait autant participé que moi à sa rédaction.

©Ziggy StéphaneGarnier

©StéphaneGarnier

Le chat, animal mythique ou mystique ?

Mythique ET mystique ! Présents sur Terre depuis des millénaires, c’est seulement il y a 10 000 ans que les premiers chats se sont rapprochés des hommes. Plusieurs civilisations, pour ne citer que les égyptiens, ont élevé le chat au rang de Dieu, ils l’ont vénéré et lui ont voué un véritable culte.

Animal mythique car quelle que soit l’époque ou l’endroit du monde, on retrouve dans les écrits des histoires extraordinaires autour du chat et de sa relation à l’homme. Qu’il prenne les traits d’un monstre, d’une chimère féconde, d’un spectre, d’une apparition signe de richesse ou d’un dieu protecteur, le chat a inspiré tout autant qu’il a été craint. 

Animal mystique également, quand, au Moyen-âge il représentait pour l’Eglise l’incarnation du diable et que les chats étaient brûlés par milliers. Haï par la Bible, on disait des sorciers et sorcières qu’ils avaient le pouvoir de se transformer en chat. Mystique aussi dans le fait que le chat a toujours représenté une forme de savoir, comme assis à cheval entre deux mondes, célestes et terrestres. Le chat représente une sorte de pont entre deux univers. Il est le détenteur d’un savoir intouchable par l’homme, et c’est pour cette raison qu’aujourd’hui encore, à regarder dans les yeux du chat, on reste fasciné par son mystère, auquel par moments, par petites touches, il nous donne accès.

©Perdita JDBN

Quel est le comportement du chat qui vous fascine le plus ? 

Son calme et son immobilisme quand il a les yeux rivés sur le lointain, en train de regarder avec attention quelque chose qui échappe tout autant à ma vue qu’à ma compréhension, en tant qu’homme encore trop incrédule. Il a beau me montrer quand je me pose à côté de lui, il a beau me guider des yeux en tournant la tête, je ressens la tranquillité, mais ne parviens à discerner ce à quoi lui semble être connecté.

©Pongo JDBN 

Au fil des pages, le lecteur découvre plusieurs dizaines de qualités du chat mais quels sont ses défauts ? 

Je dirais bien qu’il n’en a pas, mais on peut quand même relever son petit penchant à être un animal un peu rancunier. Si vous faites quelque chose qui ne lui plaît pas, qui le dérange dans sa routine quotidienne, il ne vous le fera peut-être pas sentir tout de suite, mais à un moment ou à un autre, il vous le fera payer. Même beaucoup plus tard. Et à ce moment-là, on ne comprendra pas le pourquoi de la bêtise, du pipi sur le canapé. Mais lui se sera souvenu que pendant quinze jours, vous l’avez laissé sans une caresse pour prendre des congés.

©Ninoune et son fils Archie JDBN 

Vos conseils psy émanent de l’analyse transactionnelle ; pouvez-vous décrire en quelques mots cette thérapie humaniste développée dans les années 50 à 70 ?

Pour la version « Cahier d’exercices », c’est la psychoclinicienne Laurie Hawkes qui, suite à la lecture d’ « Agir et penser comme un chat » a proposé d’y apporter cet éclairage, car elle avait adoré le livre original. Cela faisait écho à sa matière. L’ouvrage de départ s’est donc enrichi de cet angle d’approche supplémentaire, venant corroborer mes observations des multiples talents du chat que nous pouvons faire nôtre.

 

Ma citation “chat” est “Le calme est dans un chat assis”. Quelle est la vôtre ? 

Il y en a beaucoup mais celle-ci de Jules Supervielle me fait particulièrement sourire, notamment par rapport aux deux ouvrages Agir et penser comme un chat 1 & 2 : 

« Et quand je vois passer un chat je dis : il en sait long sur l’homme. »

©Chouchou JDBN

Etes-vous superstitieux ou croiser un chat noir ne vous fait pas peur ?

Je peux avoir des comportements superstitieux, comme redresser le pain à l’envers sur la table, ceci est lié à un conditionnement d’éducation. Mais concernant les chats, je n’ai aucune superstition, du moins négative, à tel point je suis persuadé qu’ils sont là pour notre bien et pour nous guider, nous épauler tout au long de notre vie. Les chats noirs subissent encore malheureusement cette discrimination obscurantiste et religieuse qui remonte à la nuit des temps. C’est à peu près aussi valable que si l’on considérait encore que les roux étaient des êtres diaboliques. C’est navrant de bêtise.

 

Quel serait le plus sage conseil de “Coach Chat” ? 

« Fais confiance à ton instinct, il ne se trompe jamais. »

©Perdita JDBN

Votre message personnel aux lecteurs du JDBN pour leur donner envie de lire votre livre ?  

Nous sommes tous en quête de la même chose : être heureux. Tant de matières ont été développées pour tenter de cultiver le bonheur et le bien-être. Tant d’écoles de pensées se sont évertuées à développer des concepts théoriques, parfois perchés loin dans les sphères de notre intellect. Mais des théories parfois difficiles à appliquer au quotidien dans notre vie, car issues non pas du vivant, du réel, mais d’un montage cérébral, aussi juste soit-il. 

Le chat lui existe. Il incarne dans sa manière d’être et de vivre tout ce que nous tentons de conceptualiser autour du bien-être. Pour lui, le bien-être est son moteur de vie, quant au bonheur, pour le chat, il ne s’agit pas d’un choix, mais d’une évidence de vie.

Le chat ne pense pas à être heureux, il l’est. Pourquoi ne pas profiter de son savoir en la matière pour nous l’approprier aussi simplement que lui ?

©Bubble JDBN

Propos recueillis par Carine Sabatini, en exclusivité pour le JDBN

Agir et penser comme un chat:

Vous en demandez encore? Voici quelques ouvrages super sympas de Stéphane Garnier:

Source: JDBN – crédits photos: ©Stéphane Garnier