Le « Jardin de Poison » d’Alnwick possède certaines des plantes les plus dangereuses du monde, d’où son nom.

Derrière ses grandes portes noires, le jardin, soigneusement organisé, contient pas moins de 100 narcotiques interdits de variétés diverses, incluant des pavots, qui sont utilisés pour faire de l’opium, la belladone Atropa toxique, Strychnos nux-vomica (pour faire de la strychnine), la Coca(dont la cocaïne est produite), la ciguë (celle qui a tué Socrate!), le cannabis et plus encore.

La Duchesse actuelle de Northumberland a décidé de réorganiser les jardins quand elle est devenue la propriétaire du Château Alnwick. Le projet a commencé autour de l’an 2000, mais elle a commencé le Jardin de Poison seulement cinq ans plus tard.

Inspiré d’ un jardin près de Padua en Italie, utilisé par les Medicis pour trouver de bonnes façons de tuer leurs ennemis, la Duchesse a décidé de construire un jardin rempli de narcotiques et de plantes toxiques mortelles.

La conception initiale incluait des plantes médicinales, mais elle les a fait enlever pour maintenir le concept du « Jardin de Poison. »