De jeune travailleur ambitieux mais sans argent à homme d’affaires respecté, Adam Deering a tenu à faire passer un message à la banque qui lui avait mis des bâtons dans les roues.

C’est une véritable leçon de vie qui est proposée par ce trentenaire. Lui qui est maintenant l’heureux propriétaire de l’immeuble de la banque qui aurait pu ruiner sa carrière.

Ce Britannique de 39 ans raconte tout dans une publication sur Instagram, vue des milliers de fois. Tout commence 18 ans plus tôt. Le jeune homme souhaite réussir dans les affaires et créer sa société. Il se dirige donc vers une banque de sa ville natale d’Urmston en Angleterre pour tenter d’obtenir un prêt. Il réussit à décrocher un rendez-vous avec la directrice de la banque, mais les choses ne vont pas se passer de la meilleure des manières.

PLUSIEURS MILLIONS D’EUROS DE PLUS-VALUE

«Avant d’entrer dans la banque, j’ai prié parce que je n’avais pas d’argent et que je n’avais aucune idée de la façon dont je réaliserais mon rêve sans cela […] Sur un ton très condescendant, elle a dit : “Le problème est que vous êtes un peu jeune et que vous n’avez aucune expérience dans les affaires. Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons faire à ce stade.”»

© MATTHEW POVER (07971 184305).
Respect copyright law.
Moral rights asserted.
No syndication without prior consent.

C’est la douche froide pour Adam, qui dit s’être senti «humilié, frustré et triste». Par-dessus le marché, il avait déjà engagé des frais et n’avait aucun plan B. La fin de son premier loyer devait être réglée rapidement tandis que le jeune entrepreneur avait déjà contracté un crédit pour sa ligne téléphonique, de sorte à pouvoir contacter de potentiels clients. «Je n’avais pas d’argent pour acheter un bureau ou une chaise, alors j’ai passé 4 mois par terre», rajoute Adam.

Mais il faut croire que la roue finit toujours par tourner, car celui qui n’est maintenant plus un jeune homme a réussi dans les affaires. Sa société de gestion de dettes a été vendue en 2014 pour un peu plus de 6 millions d’euros. Une partie de cet argent a donc servi à racheter l’immeuble de la banque qui lui avait refusé le fameux crédit, 18 ans plus tôt. Et c’est très fier qu’il pose devant dans le cliché publié sur Instagram.

Aujourd’hui, Adam possède plusieurs autres entreprises et est un homme d’affaires respecté dans son pays. Quid de l’avenir de son ex-banquière ?

source – crédit photo: capture