Quel programme !

Moi qui vais bientôt devoir quitter une grande maison pour un plus petit appartement, je me suis dit que ce livre pourrait m’aider à faire du tri dans mes affaires.

Cela paraît plus facile à dire qu’à mettre en œuvre, surtout si comme moi, vous collectionnez les sacs vides, les rubans, les belles boites,  les vêtements qui ne me vont plus (mais peut-être qu’un jour), le fouillis dans le garage que l’on a pas touché depuis des années…(mais ça peut peut-être servir à quelqu’un) les CD, les livres bien sur, j’en passe car la liste serait longue !

Fumio Sasaki  est un jeune éditeur Japonais. Après avoir vécu comme beaucoup d’entre nous au milieu d’un fatras de possessions diverses,  il décide de changer de vie en disant adieu à tout ce qui ne lui parait plus indispensable. Il se retrouve quelques temps plus tard vivant dans quelques mètres carrés complétement dépouillé de tout objet superflu et se dit capable de déménager pour encore plus petit en seulement quelques minutes.

Pour nous inciter a ressentir le bien être actuel dans lequel il se trouve,  Fumio Sasaki nous distille beaucoup de conseils ainsi que les bienfaits inhérents. 

Il faut intégrer que « notre valeur n’est pas la somme de nos biens. Les biens matériels n’offrent qu’une joie de courte durée. Les objets inutiles nous prennent du temps, de l’énergie et même notre liberté »

Quand on aura compris que « certains se rendent compte qu’ils ont perdu le contrôle de leur vie à cause de ce qu’ils possèdent », cela nous donnera un coup de pouce à se défaire de reliques qui prennent la poussière depuis trop longtemps.
Une nomenclature  des 55 conseils  pour aider à dire adieu au superflu résume en quelques mots l’essentiel de ce livre très intéressant. Je vous en note quelque uns au passage 

  • il y a plus à gagner qu’à perdre en se séparant d’un objet.
  • jetez ce que vous n’avez pas utilisé depuis un an.
  • Distinguez vos besoins de vos désirs.
  • Eliminez les choses dont vous aviez oublié l’existence.
  • Jeter des souvenirs n’efface pas ceux que l’on garde en mémoire.
  • N’achetez pas sous prétexte que c’est une bonne affaire. Ne prenez pas sous prétexte que c’est gratuit.

Un minimaliste est une personne qui sait ce dont elle a besoin et ne se laisse pas influencer par les médias et la pub qui poussent à la consommation, résume Fumio Sasaki. Les gens pensent qu’en achetant et ayant de l’argent, ils seront heureux. Il veut nous faire comprendre que le minimalisme est  aussi une réflexion sur le bonheur.

Gagner du temps pour vivre voilà le secret, Fumio Sasaki vit maintenant avec moins de 200 objets (épices pour la cuisine comprises). Cela lui permet de passer beaucoup moins de temps à ranger, à nettoyer. Tout est dégagé, clair, propre, et celui lui laisse du temps pour voyager, et voir ses amis.

Je m’en vais de ce pas chercher quelque chose à jeter, ou encore mieux… à donner.

Béatrice Denis, en exclusivité pour le JDBN

L’essentiel et rien d’autre- Ou comment le minimalisme peut vous rendre heureux – Fumio Sasaki – Guy Trédaniel éditeur 

 

 

FUMIO SASAKI, né en 1979, éditeur de mangas au Japon, vit dans un appartement de 20 m2 à Tokyo, suffisamment peu meublé pour pouvoir déménager en quelques minutes

 

 

 
© JDBN

A PROPOS DE NOTRE LECTRICE, BÉATRICE DENIS

Lectrice depuis mon enfance, ma vie professionnelle intense, ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour avaler tout ce que j’aurais voulu lire.

Restauratrice à Lyon,  j’ai tout au long de mon parcours, fait de fabuleuses rencontres, et cela  a encore accentué cette soif de découvrir, d’apprendre et de partager.

Aujourd’hui entre 2 voyages, je rattrape le temps perdu à ne pas lire.   

C’est comme une frénésie : j’ai toujours une pile de « livres à lire » !

 

MA CONTRIBUTION AU JDBN :

Tant d’actualités tristes, désespérantes, inquiétantes….

Pour une fois, sans faire l’autruche, et sans oublier le monde dans lequel nous vivons, nous avons le choix de  plonger dans un bain de bonnes nouvelles !

Et ça fait du bien !!!!

Positivons, Partageons, Donnons envie.