Home Astuce Peut-on manger des pommes de terre germées en toute sécurité ?

Peut-on manger des pommes de terre germées en toute sécurité ?

0
Peut-on manger des pommes de terre germées en toute sécurité ?
©Depositphotos

Les pommes de terre sont nutritives et polyvalentes (des frites à la purée, elles sont délicieuses sous toutes leurs formes). Ces petites pommes de terre présentent de nombreux avantages pour la santé et sont riches en fibres, en vitamines et en minéraux. Si la plupart des pommes de terre peuvent être consommées sans danger, elles contiennent une sorte de toxine naturelle qui, si elle s’accumule, peut vous rendre malade après consommation. C’est pourquoi il est préférable de surveiller l’apparence des pommes de terre que vous conservez.

Lauren Harris-Pincus, M.S., RDN, auteur de The Everything Easy Pre-Diabetes Cookbook et The Protein-Packed Breakfast Club, explique : « Les pommes de terre contiennent deux types de glycoalcaloïdes, tous deux des toxines naturelles, appelés solanine et chaconine, et si la pomme de terre entière contient ces glycoalcaloïdes, la concentration est la plus élevée dans les yeux, la peau verte et les germes qui se forment. »

La teinte verte provient en fait de la chlorophylle, qui n’est pas toxique, mais sa couleur verte est une bonne indication qu’il y a une concentration excessive de glyco-alcaloïdes et que vous voudrez jeter la pomme de terre. « Les pommes de terre fraîches ne doivent pas avoir l’air germées ou avoir une teinte verte sur la peau », précise Mme Harris-Pincus.

En vieillissant ou en cas de stockage inadéquat, les pommes de terre peuvent présenter des germes et des taches vertes. S’il n’y a pas de germination, vous pouvez utiliser le changement de couleur comme indicateur de détérioration. Si la peau est verdâtre ou s’il y a des germes, il faut les enlever ou jeter la pomme de terre entière, selon la gravité du problème.

Pourquoi est-il dangereux de consommer des pommes de terre germées ?

La germination signifie que les niveaux de toxines sont trop élevés et que la pomme de terre n’est plus propre à la consommation. Selon Diana M. Pei, Pharm. D., spécialiste certifiée de l’information sur les poisons, sur Poison.org, la solanine et la chaconine peuvent provoquer des symptômes tels que des vomissements, des douleurs abdominales, des selles irrégulières, des diarrhées, des maux de tête, un brouillard cérébral, des rougeurs ou un teint rougeaud, de la confusion ou de la fièvre.

Comment réduire la toxicité ou éliminer les germes des pommes de terre ?

En fin de compte, le meilleur moyen de se protéger est de jeter les pommes de terre présentant des taches vertes ou des germes. Toutefois, si vous remarquez des germes ou une teinte verte à certains endroits, vous pouvez essayer de les enlever avec un couteau d’office bien aiguisé tout en continuant à cuisiner avec le reste de la pomme de terre (bien que cela ne soit pas recommandé).

« Malheureusement, la cuisson ne détruit pas ces composés, il n’est donc pas conseillé de préparer ou de manger des pommes de terre avec les germes ou des parties vertes », déclare Harris-Pincus. « Cependant, il est probablement possible de manger des pommes de terre qui ont germé si vous pouvez couper la totalité du germe et toute partie verte de la pomme de terre, et si elles ne sont pas ridées et ratatinées », ajoute-t-elle.

Vous devez absolument être plus prudent si vous prévoyez de manger des pommes de terre avec la peau en général, car c’est là que se trouvent les toxines. Mme Harris-Pincus déclare : « J’utilise un couteau d’office pour retirer les yeux une fois que j’ai cassé le germe et s’il y a plus qu’une petite zone qui semble verte, je jette la pomme de terre. »

Comment conserver les pommes de terre pour éviter qu’elles ne germent ?

Bien que le gros sac de pommes de terre puisse être tentant, Mme Harris-Pincus suggère de n’acheter des pommes de terre que lorsque vous en avez besoin pour éviter qu’elles ne se gâtent. « Si vous en avez en trop, stockez-les dans un endroit frais et sombre et veillez à les éloigner des oignons, qui dégagent des gaz et peuvent faire germer les pommes de terre plus rapidement », ajoute-t-elle.

Conservez les pommes de terre dans un endroit frais, sombre et bien ventilé, comme un garde-manger ou une armoire. Évitez les températures élevées, tenez-les éloignées des appareils de cuisine et assurez-vous qu’elles ne sont pas exposées à la lumière directe du soleil.

Il convient également de noter que vous ne devriez pas mettre les pommes de terre au réfrigérateur ou au congélateur avant de les cuire. « Les températures plus froides, inférieures à 50 degrés, font que l’amidon de la pomme de terre se transforme en sucre, ce qui donne un goût sucré et une décoloration à la cuisson », ajoute Harris-Pincus.

Enfin, attendez d’être prêt à cuisiner pour laver vos pommes de terre, car toute humidité peut entraîner une détérioration précoce.

source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédits photos: fr.depositphotos.com

FAN de Bonnes Nouvelles ?

L'Actu Positive du Monde Entier se Trouve sur Le JDBN !

Inscrivez-vous à notre Newsletter 😃