Culture générale: Les mots qui ne riment avec rien

Une rime exige au minimum la reprise de la dernière voyelle et des éventuels sons consonantiques qui la suivent (ex. : plaisir et saphir, timide et rapide). Une rime est dite “pauvre” quand il n’y a pas de sons consonantiques après la dernière voyelle (ex. : canaux/vaisseaux, jardin/destin).

Il ne faut pas confondre la rime avec l’assonance, dans laquelle seules les voyelles doivent être identiques (ex. : lune/plume, bonne/pomme).

Certains mots de la langue française ne riment avec aucun autre nom commun. C’est le cas par exemple de “triomphe”, “quatorze”, “quinze”, “simple”, “pauvre”, “meurtre”, “monstre”, “belge”, “goinfre” ou “larve”.