Demain c’est Halloween. Et au lieu de dire « j’ai peur », certains utiliseront sans doute l’expression familière « j’ai les jetons » pour exprimer leur crainte. Mais au fait, savez-vous d’où vient cette locution ? Au Xe siècle, le mot « jeter » signifie « pousser vivement à l’extérieur », selon le dictionnaire historique de la 20langue française. Par extension, le terme devient familièrement synonyme de « déféquer ».

L’enfer des tranchées

Mais l’expression « avoir les jetons » naît pendant la Première Guerre mondiale. Dans l’enfer des tranchées, les poilus inventent des expressions argotiques, souvent liées à leurs conditions de vie. Ainsi, dans un contexte où le risque de mourir est permanent, l’expression « avoir les jetons » revient régulièrement. Elle signifie qu’on a si peur que le corps se relâche, et les intestins aussi.

Source – crédit photo: pixabay