Beaucoup de personnes décident de devenir végétariennes par conviction, afin de lutter contre la souffrance animale liée à l’élevage industriel. Cependant, outre ces motivations éthiques, un régime végétarien aurait pour avantage de réduire les risques de développer une maladie cardiaque ! C’est en tout cas la conclusion à laquelle viennent d’arriver des médecins diététiciens à l’issue d’une étude de grande envergure. SooCurious vous en dit plus sur les bienfaits du végétarisme.

 

Devenir végétarien ou diminuer sa consommation de viande pourrait permettre de réduire ses risques de développer des maladies cardiaques de près de 20 %. C’est en tout cas ce que viennent de découvrir les scientifiques en étudiant les habitudes alimentaires et l’hygiène de vie de plus de 450 000 personnes sur près de 10 ans. L’étude prenait également en compte des facteurs tels que l’âge, le fait que les personnes fumaient ou non, ou encore l’obésité.

 

Des aliments végétariens (légumes, fruits et lait) : 

Le résultat était sans appel : ceux dont le régime alimentaire était composé à 70 % de produits d’origine végétale présentaient 20 % de risques en moins de développer des maladies cardio-vasculaires par rapport aux personnes chez qui les produits végétaux représentaient moins de 45 % de l’alimentation. La chercheuse ayant dirigé cette recherche, le docteur Camille Lassale, de l’Imperial College London’s School of Public Health, commente : « Plutôt que d’éviter drastiquement toute nourriture d’origine animale, substituer une partie de la viande de votre menu par des aliments d’origine végétale pourrait être un moyen simple et très pratique de réduire la mortalité liée aux problèmes cardiaques. »

 

Un repas végétarien traditionnel (Uttar Pradesh, Inde) : 

Ces résultats ont d’ailleurs été publiés juste après qu’une autre étude ait prouvé que boire au moins trois tasses de café par jour réduirait le risque d’athérome. Les personnes consommant beaucoup de café auraient moins de dépôts calcaires dans leurs artères, ce qui ne peut qu’être une bonne nouvelle. En effet, si ces dépôts, qui peuvent aussi être justement constitués de lipides et de glucides apportés par une alimentation trop riche en viande, viennent à trop s’accumuler, ils peuvent gravement limiter la circulation sanguine et augmenter les risques d’insuffisance cardiaque.

 

Fascinant. À la rédaction, ces résultats en ont étonné plus d’un, et maintenant beaucoup d’entre nous sont prêts à adopter un régime alimentaire moins carné, même si certains ne sont pas enclins à se passer définitivement de viande ;). Cela nous a de toute façon rappelé que, avec ou sans viande, il faut essayer autant que l’on peut d’avoir un régime alimentaire équilibré et sain. Seriez-vous prêt à réduire votre consommation de viande pour avoir moins de risques de développer une maladie cardiaque ?

Conseils de lecture:

Végétarien de Emilie Perrin 

  • 70 recettes
  • Des conseils et informations nutritionnels donnés par une diététicienne 
  • Des idées de menus 
  • Un sommaire illustré 

Variée, riche en goûts et en couleurs, la cuisine végétarienne n’est pas réservée aux seuls végétariens. Que ce soit pour une alimentation quotidienne ou pour insérer des repas sans viande dans vos menus, ce livre vous donne toutes les clés pour ne jamais manquer d’idées !

Riz aux légumes, Tarte au potimarron, Pizza rolls, Falafels, Chausson oignon caramélisé et chèvre, Crackers à l’épeautre, Parmentier à la ratatouille, Risotto de poireaux, Oeufs cocotte aux poivrons grillés et tomates séchées, Tourte épinards-champignons, Naans maroilles-pommes…

Une introduction écrite par une diététicienne vous donne toutes les pistes pour manger facilement végétarien au quotidien et toutes les informations nécessaires pour ne pas manquer de tous les apports nutritionnels dont votre corps à besoin.

Lien d’achat

source: http://soocurious.com – crédit photo: capture