Installé depuis 10 ans à Nice, le chantier d’insertion Job’s en douceur a accueilli 250 chômeurs et RSistes, dont 60 % ont signé un CDI de boulanger-pâtissier.

“En général, les chantiers d’insertion donnent dans les espaces verts ou le bâtiment. Nous, on est sorti des sentiers battus pour explorer une autre piste : celle de la gourmandise sucrée salée.”

Délégué général de « Job’s en douceur », Jean-Claude Kalfon gère, depuis dix ans, cette structure associative formant chômeurs longue durée et RSistes, au métier de boulanger-pâtissier.

En dix ans, 250 personnes sont passées par le laboratoire de la rue Gutenberg. Pour apprendre au côté de Daniel Ravera, chef pâtissier-boulanger, l’art de réussir chocolat, glaces, confiseries, pains, pâtisseries et tout un tas de petits fours.

Sur ces 250 stagiaires, 60 % ont trouvé un emploi à l’issue de leur formation.

source: http://www.nicematin.com