Maud Bourdin peint depuis sa plus tendre enfance. Arrière petite fille d’un peintre italien ayant peint la chapelle sixtine du vatican, elle hérite d’un intérêt pour la peinture et le dessin.
Enfant unique, attirée par la bd,  le street art, elle crée très jeune ces premiers tableaux.
Sa première exposition à 18 ans à Lyon, fut une agréable surprise pour elle et lui permit de vendre ses premières toiles.

Elle part en Afrique en vue d’intégrer une école d’aide humanitaire qu’elle ne fera pas mais peint à son retour des portraits de femmes “blacks”.
Enchainant les fêtes lyonnaises, elle tient une rubrique dans un magazine Lyonnais, où elle écrit “les bons plans de Maud”, où lieux branchés, bons restaurants et happy fews s’y retrouvent. Elle expose trés régulièrement ses toiles en galéries,   lieux insolites ou autre et devient reconnue dans le milieux hype Lyonnais.

Aujourd’hui installée dans un petit port de pêche proche de Marseille, qu’elle affectionne particulièrement, elle peint le “bleu”, de la mer et ces femmes aux formes généreuses et aux couleurs vives.
Deux de ces toiles sont proposées aux enchères aujourd’hui chez Drouot.

Allez faire un tour…

Page Facebook de Maud Bourdin

Source: JDBN – crédits photos: Clara – Maud Bourdin