“Les amants magnifiques”. C’est ainsi que la Galerie de l’Instant a baptisé sa prochaine exposition consacrée au couple iconique formé par Romy Schneider et Alain Delon. Deux monstres sacrés du cinéma qui se sont rencontrés en 1958 puis fiancés un an plus tard avant de se séparer en 1964. C’est sur le tournage de “La Piscine” de Jacques Deray, sorti en 1969, que les anciens amants se retrouvent. Une passion à l’écran, une profonde complicité et tendre amitié dans la vie. Un couple entré dans la légende, profondément inspirant, dont la galerie parisienne retrace l’histoire au travers d’une série de clichés familiers comme rares, intimes comme mythiques.

Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968 Crédit photo : Philippe Le Tellier/Paris Match/La Galerie de l’Instant Exposition Les amants magnifiques, du 22 mars au 7 juin 2017, Galerie de l’Instant, 46, rue de Poitou 75003 Paris 
Romy Schneider et Alain Delon dans sud de la France en 1962

Romy Schneider et Alain Delon dans sud de la France en 1962Crédit photo : Bert Stern/ La Galerie de l’Instant
Romy Schneider et Alain Delon dans leur maison à Tancrou en 1959

Romy Schneider et Alain Delon dans leur maison à Tancrou en 1959Crédit photo : Michel Brodsky/ La Galerie de l’Instant
Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968

Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968 Crédit photo : Philippe Le Tellier/Paris Match/La Galerie de l’Instant
Romy Schneider et Alain Delon à l'aéroport de Nice en 1968

Romy Schneider et Alain Delon à l’aéroport de Nice en 1968Crédit photo : La Galerie de l’Instant
Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968

Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968Crédit photo : La Galerie de l’Instant
Romy Schneider et Alain Delon, "les fiancés de l’Europe", en 1959

Romy Schneider et Alain Delon, “les fiancés de l’Europe”, en 1959Crédit photo : La Galerie de l’Instant
Romy Schneider et Alain Delon pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968

Romy Schneider et Alain Delon pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968 Crédit photo : Philippe Le Tellier/Paris Match/La Galerie de l’Instant
Romy Schneider et Alain Delon à Cannes en 1962Crédit photo : Fançois Gragnon/Paris Match/La Galerie de l’Instant
Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de Rocco et ses frères de Luchino Visconti en 1960

Alain Delon et Romy Schneider pendant le tournage de Rocco et ses frères de Luchino Visconti en 1960Crédit photo : GianColombo/La Galerie de l’Instant
Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968

Romy Schneider pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968 Crédit photo : La Galerie de l’Instant
Alain Delon pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968

Alain Delon pendant le tournage de La Piscine de Jacques Deray en 1968 Crédit photo : La Galerie de l’Instant
Informations pratiques:

Les amants magnifiques

Exposition du 22 mars au 21 juin 2017

Vernissage mardi 21 mars à 19h

« Romy et Delon », comme ces noms claquent dans notre esprit et libèrent des images, des fantasmes !

Le prénom de l’une, comme une amie familière, une proche, et le nom de l’autre, la distance imposée par le personnage.

On pense d’abord au couple de jeunes premiers, les fiancés parfaits, la petite Sissi gaie et innocente et l’ange ténébreux Delon… Puis nous viennent en tête la sensualité de La Piscine et l’animalité crevant l’écran de ces deux acteurs à présent adultes et dans un rapport sans doute plus équitable.

À mes yeux, Romy est un peu notre Marilyn à nous, une vie exceptionnelle, une carrière magnifique, une fin tragique, et de tout temps cette mélancolie dans le regard qui transperce le cœur et nous émeut tant.
Quant à Delon, tout a été dit : une carrière unique, une beauté angélique, passe-droit et fardeau, et un caractère bien trempé.

Lorsqu’il rencontre Romy sur un tournage en 1958, c’est elle la vedette, lui est un jeune premier en devenir. Leur première rencontre n’est pas des plus romantiques, mais ils apprennent rapidement à mieux se connaître, et leur romance fait vite d’eux un des couples les plus en vue de la fin des années 50, au désespoir de la mère de Romy, qui apprécie peu l’émancipation de sa fille.

Leur amour durera jusqu’en 1963, alors que Romy tourne à Hollywood, Delon rencontre Nathalie qui deviendra sa femme, et quitte Romy.

Cinq ans plus tard, il l’impose sur le tournage du film La Piscine de Jacques Deray, qui relancera sa carrière. D’amants ils sont devenus amis, leur beauté respective explose dans ce film d’une sensualité folle, qui deviendra rapidement mythique. Il me semble que c’est surtout cette image parfaite de ce couple sublime qui nous reste le plus en mémoire.

Près de 50 ans plus tard, ils nous font toujours rêver.

Cela fait longtemps que j’avais envie de rendre hommage à la beauté de ce couple, à leur intensité, à leur grâce… »Romy et Delon » n’ont toujours pas fini de nous inspirer et de nous émouvoir.

Julia Gragnon – Source