Voici comment manger pour éviter une poussée de psoriasis.

Le psoriasis – une affection cutanée courante caractérisée par une éruption rouge et squameuse qui provoque des démangeaisons et parfois des douleurs – est une maladie inconstante. Sa cause n’est pas entièrement connue, mais les chercheurs pensent qu’il est lié à un problème de votre système immunitaire, où vos lymphocytes T attaquent des cellules de la peau en bonne santé par erreur, ce qui déclenche la croissance de nouvelles cellules quand elles ne sont pas nécessaires. En conséquence, ces nouvelles cellules s’empilent à la surface de la peau, provoquant un psoriasis.

Le psoriasis apparaît de toutes sortes de façons: d’une plaque blanche squameuse qui s’accumule sur la peau, à des modifications anormales des ongles, à un type d’arthrite accompagnant le psoriasis cutané ou les ongles. C’est une maladie chronique, il n’y a donc pas moyen de s’en débarrasser définitivement. Et cela va et vient, parfois apparemment au hasard. Cela peut en faire une condition extrêmement frustrante à traiter, car on ne sait jamais quand ni à quel point il risque de pointer son nez.

Cela dit, le psoriasis est lié à certains déclencheurs connus. Et même si personne ne veut s’entendre dire que la nourriture peut causer une poussée de flammes, il est démontré que vous pouvez exercer un contrôle sur votre état grâce à ce que vous mettez dans votre assiette.

Aliments à éviter avec le psoriasis

Alcool

Commençons par les mauvaises nouvelles: Bien que les recherches ne permettent pas de déterminer si la consommation d’alcool exacerbe le psoriasis, elle peut perturber le système immunitaire et donc déclencher une poussée. Ne consommez pas d’alcool et évitez tout particulièrement la bière, car les grains et les féculents avec lesquels elle est fabriquée peuvent être un facteur déterminant dans le psoriasis: les bières légères (fabriquées avec moins d’amidon), le vin et les spiritueux ne montrent pas cette association.

Gluten

Le lien entre la bière et une poussée de psoriasis est le gluten. La bière non légère est généralement fabriquée à partir d’orge fermentée ou d’autres amidons, qui contiennent du gluten. Comme vous le savez peut-être déjà, la maladie coeliaque, comme le psoriasis, est également une réponse auto-immune. Il est donc logique que les personnes atteintes de psoriasis soient également sensibles au gluten et pourraient tirer avantage d’une réduction de leur régime alimentaire en blé, seigle, orge, malt et autres aliments contenant du gluten. Cela semble sinistre, mais les recherches suggèrent que suivre un régime sans gluten peut vraiment aider à éviter un affrontement avec votre psoriasis.

Les Solanacées

Le nom à lui seul semble inquiétant. Les pommes de terre, les tomates, les poivrons, les aubergines, les tomates et le tabac (nous en parlerons plus tard) font tous partie de la famille des solanacées – et sont malheureusement tous liés aux poussées de psoriasis. Les chercheurs pensent que les solanacées sont susceptibles d’aggraver la muqueuse intestinale et d’aggraver les troubles liés au système immunitaire.

Le Tabac

C’est un peu une évidence. Le tabac a été associé à de nombreux effets néfastes sur la santé, et oui, puisqu’il fait partie de la famille des solanacées, il est également associé au psoriasis.

Le Sucre

Vous avez vu celui-ci venir, non? Triste mais vrai. Comme le tabac, le sucre n’a pas une grande réputation dans le monde de la nutrition et la malbouffe est fortement associée aux épisodes de psoriasis. Selon une étude publiée dans Dermatologic Therapy, 50% des participants à l’essai ont signalé une réaction cutanée positive lorsqu’ils mangeaient des aliments vides tels que des bonbons, des pâtisseries, du chocolat, ainsi que des frites et des chips.

Les Aliments transformés

Techniquement, ce sont les “produits à base de farine blanche” qui sont les coupables ici. Mais comme la plupart des aliments hautement transformés (tels que les biscuits, les biscuits secs et les plats cuisinés) incluent de la farine blanche – et souvent d’autres éléments déclencheurs tels que le sucre et bien sûr, le gluten -, il est souvent plus facile de les supprimer. De plus, il existe un lien entre l’obésité et le psoriasis. Par conséquent, si le fait d’éviter les aliments transformés (qui sont souvent riches en calories de qualité médiocre) entraîne un IMC inférieur, c’est un gagnant-gagnant pour votre santé et votre psoriasis.

Aliments que vous devriez manger en cas de psoriasis

Sautéed Broccoli with Peanut Sauce

Maintenant que nous avons écumé les mauvaises nouvelles, il est temps de se concentrer sur ce que vous pouvez et devriez manger pour aider à contrôler le psoriasis. Nous avons identifié quelques aliments spécifiques ci-dessous, mais en général, le mieux est de suivre un régime anti-inflammatoire (qui ressemble énormément à l’un des régimes les plus sains au monde: le régime méditerranéen).

Fruits et Légumes

Les antioxydants sont la clé de l’alimentation anti-inflammatoire, car ils protègent vos cellules contre les effets des radicaux libres et réduisent le stress oxydatif qui cause l’inflammation. Les fruits et les légumes sont riches en antioxydants, ont des glucides complexes riches en fibres (bon pour le microbiome intestinal!) Et contiennent beaucoup de vitamines et de nutriments bénéfiques pour réduire l’inflammation et le psoriasis. Essayez ce qui suit:

  • Les baies et les raisins contiennent des antioxydants appelés anthocyanes qui réduisent l’inflammation. Les raisins contiennent également un composé appelé resvératrol, qui peut réduire l’inflammation.
  • Légumes crucifères, comme le brocoli, le chou-fleur et le chou frisé. Le brocoli, en particulier, est riche en sulforaphane, un antioxydant qui réduit l’inflammation.
  • Les cerises, qui possèdent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires (et peuvent également réduire la pression artérielle systolique et le cholestérol LDL). Gagnant-gagnant!

Le Curcuma

How to Make a Vegan Turmeric Latte

Le curcuma est l’épice ensoleillée. Il a une saveur piquante et terreuse que la plupart des gens aiment ou détestent – et un polyphénol appelé curcumine, qui possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Ajoutez du curcuma à vos œufs du matin, mélangez-le à l’houmous, buvez-le dans du thé, fouettez-le dans un smoothie ou saupoudrez-le sur les légumes rôtis (ajoutez du poivre noir pour augmenter l’absorption). 

Poissons gras et Huiles

Lemon-Herb Salmon with Caponata & Farro

Les poissons comme le saumon, le maquereau, le thon, la morue et les sardines sont riches en graisses bénéfiques appelées oméga-3. Les oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à garder le psoriasis en échec. Visez deux portions de poisson par semaine pour des bienfaits anti-inflammatoires, ainsi que pour une foule d’autres bienfaits pour la santé du cœur. De même, vous pouvez obtenir des avantages similaires avec des huiles bénéfiques pour le cœur, notamment l’huile d’olive et l’huile de noix de coco.

En résumé, vous pouvez et devez manger beaucoup de choses délicieuses – prenez donc cela comme défi de manger des aliments sains et délicieux qui vous font sentir bien et maintiennent le psoriasis à distance.

Source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédit photo: pixabay curcuma