Alexis Loveraz, un lycéen de 16 ans du Bronx a gagné plus de 660 000 abonnés sur TikTok en aidant ses camarades avec leur algèbre, la géométrie, la chimie et la préparation aux examens pendant la pandémie COVID-19.

Il est un expert en mathématiques à Harlem Prep High School, gagnant le surnom de “TikTok Tutor” pour sa capacité à enseigner facilement des sujets complexes sur la plate-forme de médias sociaux.

“Comment l’avez-vous mieux expliqué que mon professeur?” a demandé un intervenant. “Tu expliques 1000 fois mieux que mon professeur de mathématiques !!!” s’exclame un autre.

Alexis a commencé à faire des vidéos avant que la pandémie de COVID-19 ne ferme temporairement les écoles à travers le pays. Mais pendant le confinement, ils ont été une bouée de sauvetage pour les étudiants qui luttent pour suivre le rythme à un moment où l’éducation a été bouleversée.

“J’ai été vraiment choqué”, a déclaré Alexis à CBS2. “C’est vraiment cool parce qu’ils comprennent encore mieux la façon dont je leur explique.”

Ses tutoriels sont devenus si populaires qu’ils apparaissent maintenant sur Google Classrooms, aidant les enfants du monde entier à suivre leurs compétences en mathématiques et en sciences.

“Mes tutos ont atteint des endroits comme les États-Unis, le Canada, l’Australie, les Philippines, Singapour”, a-t-il déclaré.

Dans un monde où la plupart des adolescents utilisent TikTok pour faire des vidéos de danse ou partager des conseils de maquillage, la mère d’Alex est ravie que son fils l’utilise pour aider à éduquer les autres.

“Je sais qu’il peut faire cela et plus encore. Je suis tellement fière qu’il ait aidé beaucoup de gens”, a déclaré Likmilian Hiciano.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui le motive à faire les vidéos, la réponse d’Alexis a été simple: “Les connaissances que j’ai, je veux les partager avec d’autres personnes.”

La popularité du TikTok Tutor met en lumière la sombre réalité des étudiants du monde entier qui ont perdu au moins trois mois d’études à cause de la pandémie. Selon la Semaine de l’éducation, la perte de temps en classe créera «des écarts de performance de longue date entre les élèves favorisés et vulnérables».

Lorsque la cloche de l’école retentira enfin, les élèves retrouveront un système éducatif qui aura été affaibli par les retombées économiques et politiques de la pandémie.

“Je ne pense pas que nous ayons eu un choc sur les systèmes éducatifs de cette ampleur, du moins sur le temps d’enseignement”, a déclaré Joshua Goodman, professeur agrégé d’économie à l’Université Brandeis. ” “Et cela tient en partie au nombre de semaines et de mois d’école qui vont manquer. Mais c’est aussi le fait qu’un groupe de parents sera au chômage, ou que leurs économies auront disparu, ou qu’un membre de leur famille est malade “, at-il poursuivi.

Au cours des prochains mois, le système éducatif américain devra se ressaisir pour compenser la perte de temps et d’argent due à la pandémie. Mais il est encourageant de savoir que des étudiants comme Alexis se sont mobilisés pour faire de leur mieux pour aider à combler les lacunes pendant le confinement.

source – Librement traduit de l’anglais par JDBN – crédit photo: capture