La vie n’est pas un long fleuve tranquille et parfois, une aide venue d’ailleurs serait la bienvenue pour avancer avec plus de sérénité et de fluidité.

Ce rêve un peu fou peut devenir réalité. C’est ce qu’affirme Yannick Lengrand, énergéticien, medium et expert en magnétisme angélique.

Pour lui, c’est évident, des anges très proches de nous ne demandent qu’à nous aider. En un mot, nous ne sommes pas obligés de tout faire seuls, certains anges comme Odaël, Anadaëlle, Daïkanaël, attendent notre feu vert pour nous guider, nous conseiller et nous alléger de nos poids trop lourds à porter.

Yannick Lengrand a récemment publié « Comment contacter les anges les plus proches de nous » et « Comment pratiquer le magnétisme angélique » aux éditions Exergue. Deux livres essentiels pour ouvrir son canal spirituel et se connecter à l’énergie des anges.

L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus grâce à un entretien entre ciel et terre.

Yannick Lengrand, comment êtes-vous entré en contact avec ces anges que vous appelez « secondaires », car situés très proches de nous ?

J’ai toujours été branché sur le courant de la spiritualité. Jeune adulte, j’ai plongé dans la vie active dans un secteur terre à terre mais il y avait toujours en filigrane, une connexion avec le monde invisible. Je ressentais, je voyais, j’entendais mais tout ceci restait flou. 

Ce lien avec l’invisible s’est amplifié vers mes trente ans. Je me suis alors intéressé au Reiki, à la médiumnité, à la sophrologie, à la méditation et à l’hypnose. J’étais comme un explorateur dans un monde qui ne demandait qu’à m’accueillir. J’ai travaillé, j’ai grandi, je me suis libéré de mon mental. 

Je suis parti à la découverte de moi-même et du monde qui m’entourait.

Je me suis ensuite installé comme énergéticien. Le contact avec les êtres de lumières est devenu de plus en plus fluide. Lors de mes soins, je ressentais la présence et l’énergie d’êtres lumineux.

Et puis un jour, lors d’un moment partagé entre amis, j’ai vécu une « rencontre » qui a tout changé. 

Une énergie assez dense a commencé à m’entourer et à m’envelopper. Cette présence m’a poussé à prendre un papier, un stylo et j’ai commencé à recevoir des messages. J’étais en contact avec un ange secondaire. Il s’agissait de l’ange Odaël. 

Quelques temps plus tard, d’autres informations me sont parvenues. Des noms d’anges inconnus m’ont été transmis. 

J’ai reçu des méthodes par canalisation afin que chacun puisse se relier à ces frères et sœurs de lumière qui sont très proches des vibrations humaines et qui peuvent dans le même temps élever leurs vibrations aux plans les plus subtils.

Vous savez, les anges secondaires ont toujours existé, ils ont sans cesse œuvré en notre faveur sans se révéler. Ils ont été décrits dans les textes anciens. 

Les anges secondaires ont des missions précises et ils appartiennent à la vibration d’un ou plusieurs archanges. 

 

Vous avez-vous-même vécu des bénédictions et des guidances grâce aux anges secondaires…Vous avez l’intime conviction qu’ils peuvent nous aider pour tout. 

J’ai en effet expérimenté la puissance et la bienveillance des anges secondaires.

Pour l’anecdote, à un certain moment de ma vie, je me suis retrouvé dans une très grande fragilité matérielle. J’étais à mon compte et tout a basculé. Je me suis retrouvé sans revenu, sans rien. De fil en aiguille, tout s’est enchaîné : menace de saisie de ma maison, de ma voiture. C’était la catastrophe…

C’est véritablement à ce moment clé de ma vie que j’ai appris à leur demander de l’aide, à leur faire confiance, à lâcher prise.

À travers cette expérience, alors que j’allais tout perdre, toutes les situations se sont retournées en ma faveur. Ceci peut paraître complètement dingue et pourtant, c’est bel et bien la réalité.

J’avais intégré la règle de base : demander avec le cœur, avoir une totale confiance en eux, être convaincu que tout ce que vous souhaitez va se produire et ne plus y penser.

 C’est essentiel : si vous ressassez tous les jours vos problèmes, si vous demandez de l’aide sans cesse comme s’ils n’avaient rien entendu ou rien compris, cela ne marche pas.

Les anges secondaires nous entendent, et ils agissent en notre faveur en temps voulu.

Le lâche prise est la clé. Ceci ne signifie pas qu’il faut rester passif(sourires) mais il s’agit d’avoir une confiance inébranlable en eux. C’est ainsi que nous ouvrons notre canal de connexion. 

Autre exemple : lorsque j’ai décidé de me lancer dans les soins énergétiques, tout s’est mis en place naturellement. J’ai pu développer ma pratique du magnétisme angélique par la suite et j’ai proposé des conférences et des ateliers sur ce sujet. Cela fait vingt ans que cela dure.

J’ai été guidé, je le suis toujours et ces deux livres sont aussi nés de cette coopération avec le monde angélique. 

Donc pour vous répondre, oui, ils peuvent nous aider pour tout.

 

Dans votre premier livre « Comment contacter les anges les plus proches de nous », vous décrivez plusieurs anges secondaires. Et vous partagez des méthodes simples pour nous relier à eux.

Evidemment, savoir que nous sommes entourés de protecteurs invisibles, c’est une bonne chose mais encore faut-il pouvoir nous adresser à l’ange de la situation ! La communication est alors rapide, fluide et efficace.

Il existe des familles d’anges : les anges de la paix qui vibrent dans les fréquences de l’Archange Uriel. Nous pouvons leur demander de l’aide afin de rétablir la paix en cas de conflit familial, professionnel ou amical. 

Nous avons aussi autour de nous les anges de la guérison. Ils diffusent les énergies des archanges Raphaël et Arielle. Ils soulagent nos maux physiques, émotionnels, moraux et spirituels. 

Les anges de la chance agissent quant à eux avec l’énergie de l’Archange Barachiel. Ils insufflent en nous une énergie de chance : des opportunités, des rencontres bienveillantes s’inscrivent alors sur notre route.

 Il existe d’autres familles d’anges comme les anges de la communication, les anges de la joie et les anges de la protection psychique…

Les anges secondaires : des guides bienveillants

J’ai fait le portrait d’une dizaine d’anges secondaires. Ils se sont tous présentés à moi. Chacun d’entre eux (ou chacune car il existe des angelesses, c’est-à-dire des anges à l’énergie féminine) a des facultés particulières. 

Ces anges transmettent leur énergie et les forces des archanges et des maîtres ascensionnés auxquels ils sont reliés.

Ils nous offrent ainsi une combinaison de tout ce dont nous avons besoin selon notre problématique personnelle. 

Les réponses qu’ils nous apportent sont évolutives. Ils nous apprennent à ouvrir notre intuition, à écouter nos ressentis et notre petite voix. Ils nous envoient des informations. À nous de les écouter. Ils nous guident vers certaines directions, auprès des bonnes personnes…

Des anges pour chaque problématique

Par exemple, pour citer quelques cas pratiques, une personne qui a du mal à trouver et à vivre l’amour peut faire appel à plusieurs anges comme l’ange de l’Amour Adkahïah qui est très puissante. Elle nous apprend à nous aimer nous-même avant toute chose, étape indispensable pour être aimé un jour. Elle s’occupe beaucoup des femmes, du développement de leur féminité. 

Lady Nada possède elle aussi une énergie très forte. C’est une maîtresse ascensionnée qui était une initiatrice du Temple de l’Amour Elle nous fait travailler l’amour, que ce soit l’amour inconditionnel, l’amour personnel, l’amour envers les autres et envers nous-même. 

Dans mes ouvrages, les lecteurs peuvent apprendre les méthodes simples pour se connecter à eux, en toute confiance. 

Lorsque nous nous relions aux anges secondaires, nous sentons rapidement un changement de vibrations, notamment au niveau de nos mains et du chakra de la couronne (haut de notre tête).

 

Dans votre dernier ouvrage « Comment pratiquer le magnétisme angélique », vous proposez des exercices pour que chacun, qu’il soit novice ou thérapeute en soins énergétiques, puisse travailler avec les anges secondaires.

Comme je l’ai mentionné auparavant, les anges m’ont donné des outils pour que chacun soit en mesure de se relier à leur énergie angélique.

 Je les ai expérimentés et je les utilise lors de mes séances de soins.

Elles permettent d’ouvrir la porte sur le monde angélique. Ce livre qui est inspiré par les anges, est un guide pratique. 

La première étape consiste donc à ouvrir son canal de connexion avec le monde lumineux à travers un exercice qui m’a été révélé par le maître ascensionné Sérapis Bey, qui est le grand maitre initiatique de l’évolution spirituelle au temps des Atlantes. 

Durant la première partie du livre, je propose des exercices d’ouverture avec la méthode des temples. Lorsque nous travaillons sur ces thématiques, nous ouvrons de plus en plus notre canal. 

C’est un protocole de base qui peut être peaufiné selon ses propres ressentis.

À savoir aussi que ces exercices peuvent engendrer des remous car il faut nettoyer ce qui a été enfoui au plus profond de nous. 

Pour être canal, il faut se libérer de ses émotions négatives. Et là encore, les anges sont là pour nous assister dans cette entreprise de purification et de libération. 

La seconde partie de cet ouvrage est dédiée aux techniques du magnétisme angélique. Nous entrons directement dans la technique et les protocoles d’application du magnétisme angélique. 

Les lecteurs peuvent déjà avoir une base de travail complète pour se lancer et soulager leur entourage. Ce protocole est une recette de base, mais vous apprenez à écouter votre intuition. Ensuite, j’expose différentes techniques spécifiques. Comme la technique de la déesse Kwan Yin, grande guérisseuse et déesse de la compassion et du soulagement. Les techniques de chaque ange selon le besoin spécifique, comme réactiver notre grille énergétique avec Amenoël. J’explique également les différents types de magnétisme angélique tels que le magnétisme elfique, magnétisme que l’on aborde lors des stage pratiques. Et d’autres variantes encore…

Là encore, le magnétisme angélique peut s’appliquer à tout problème qu’il soit d’ordre physique, mental ou spirituel.

Les personnes qui pratiquent se sentent par la suite « allégées » et guidées. Les résultats sont extraordinaires. 

Cet ouvrage est une première étape pour pratiquer soi-même le magnétisme angélique. 

J’enseigne ces pratiques de manière plus approfondie lors de mes stages et ateliers en France, en Belgique et en Suisse. À chaque fois, ces moments sont baignés par la lumière et l’amour inconditionnel.

Pour l’heure, mon histoire avec les anges continue. Je vais bientôt publier un livre sur l’Archange Barachiel, Archange de la chance et de la bénédiction de Dieu et un autre sur l’Archangelesse Arielle, archangelesse du monde des éléments et du petit peuple lumineux de la terre. 

Les anges et les Archanges nous poussent à faire appel à eux.

C’est un bonheur pour moi de participer à cette ouverture sur le monde angélique.

Propos recueillis par Anne Bouquet.

Livres :

Site de Yannick Lengrand : langedechoeurs.com

ANNE BOUQUET

Journaliste depuis une vingtaine d’années en presse écrite, j’ai mené une vie professionnelle classique : salariée d’un quotidien régional, d’une revue économique, de différents hebdomadaires locaux…

Une vie passionnante où j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de monde.

Curieuse de nature, passionnée par la vie, j’ai mis par la suite mes passions au premier plan : ésotérisme, parapsychologie, techniques de bien-être, culture, littérature…

Aujourd’hui, je travaille en tant que journaliste free- lance, pour des sites internet et des agences de communication.

Et puis j’écris des livres pour de belles âmes…

L’écriture est une énergie. À nous de la faire voyager, librement.

MA CONTRIBUTION AU JDBN:

« Partout dans le monde, derrière le langage courant- et souvent déprimant des médias- des hommes et des femmes de bonne volonté, font jaillir la lumière dans tous les secteurs de notre société.
Regardons- les, écoutons-les. Prenons exemple.
Le JDBN porte ces valeurs. Je suis aujourd’hui ravie d’accompagner ce média qui nous porte vers le haut. »

Anne Bouquet.