“J’ai lu tellement d’idioties ces dernières 24h que je me devais de faire une mise au point sur un sujet important : peut-on apprendre à être voyant et peux t-on en faire un métier ? Je vais commencer par remettre les bases nécessaires avant de vous donner une réponse !

Qu’est-ce que le 6ème sens ?
La faculté de voir le futur dépend de notre 6ème sens, celui-ci est mis en veille depuis des millénaires chez l’homme, à contrario de l’animal qui lui, le détient dans sa totalité. Il est doté du libre arbitre grâce à son mental, il est capable d’émettre un jugement par le biais du langage, inconnu pour le monde animal, qui n’a donc pas la capacité de lier un concept. Comme j’aime à le dire, un chien ne se gratte pas la tête pour savoir si il va aller à droite ou à gauche, son instinct le porte sur la destination qui doit être la sienne, point.
Il est évident qu’il ne faut pas diaboliser le mental, on ne peut le tuer, il est à l’image de notre ombre. Il faut simplement l’utiliser à bon escient et ne pas le laisser tout gérer.

Réalité matérielle et immatérielle
Le 6ème sens nous permet de quitter cette réalité matérielle pour rejoindre l’autre réalité, immatérielle celle-ci. Cette autre réalité contient nos pensées, nos émotions, nos vies antérieures, notre futur, notre passé etc. Il est également peuplé de nombreux égrégores et d’énergies autant négatives que positives. Il est donc important de connaître cette autre réalité avant toute excursion. Prenons un exemple concret, puisque tout est bâti sur le même modèle : iriez-vous vous jeter en parapente en haut d’une montagne sans avoir au préalable étudié le mécanisme de votre engin ? Sans avoir étudier le terrain et la météo ? Certainement non, ou alors vous seriez totalement inconscient !

Le non mental
La clairvoyance et la clairaudiance sont les capacités permettant de « voir » et « d’entendre » au delà du temps et de l’espace, hors de cette réalité matérielle. Le premier principe pour y accéder est la maîtrise du mental qui doit être au point zéro pendant l’exploration et, pour parvenir à l’excellence il est primordial de travailler sur soi en continu afin d’aligner les corps, physique, émotionnel et mental afin de parvenir à un équilibre parfait, ce qui représente souvent le travail de toute une vie et souvent des suivantes et ceci est valable autant pour les voyants que pour les magnétiseurs.

Une prédisposition et non un Don
Certaines personnes s’incarnent avec une prédisposition plus importante que d’autres, très souvent parce que leur première énergie d’incarnation se trouve dans le monde de l’esprit, au niveau de la gorge ou encore du cœur. C’est ainsi que nous retrouvons beaucoup d’hypersensibles avec de grandes capacités médiumniques car leur énergie principale est constituée de beaucoup de magnétisme (de yin). Cette polarité yin, féminine, appartient au monde des rêves, de la sensibilité, de l’imagination et de l’amour qui sont des énergies qui favorisent le 6ème sens. Puisque c’est une prédisposition, tout le monde peut apprendre les codes pour favoriser son 6ème sens et, affiner au départ son intuition et ensuite maitriser les arts divinatoires ou vibratoires et en faire son métier. Comme dans toute discipline qui existe, il y aura des personnes qui vont se révéler excellentes et d’autres moyennes. Ce qui fera la différence ? Votre passion, d’une part et ensuite le training quotidien ! Si vous apprenez le piano, vous apprendrez le solfège puis ensuite les accords mais avant de devenir un pianiste émérite vous passerez des centaines d’heures à répéter, rien ne vient sans travail ! Et quand bien même ce pianiste ne se retrouverait pas sur une scène à l’issu de ses maintes répétitions, croyez-moi qu’il maîtrisera son art mieux que le néophyte qui n’aura jamais touché un clavier !

Le Don, l’apanage des égotiques
Certains voyants ou magnétiseurs se gargarisent d’avoir le Don et s’auto congratulent, faisant fit de la Sagesse qui permet de s’affranchir de l’idée du soi, donc de toute tendance narcissique. Imaginons qu’un Dieu touche de son doigt un être en phase d’incarnation pour lui donner un « Don », il choisira une Âme à la hauteur de ce présent, une Âme sage qui saura aider, soulager et partager sans jugement. Une Âme et une conscience exempt de noirceur, dans le bien exclusivement. Peut-être en est-il ainsi une fois tous les millénaires, mais je peux vous assurer qu’elles sont rares, ces Âmes, et quand on les rencontrent, on reconnaît leurs Lumières divines. Au risque de déplaire à tous ces égotiques, drapés dans leurs capes de certitudes, vous n’êtes pas les élus et il va falloir faire avec ! La mythomanie, le mensonge, les commérages, les jugements sans fondements, les petits rituels de sorciers de bas étages ne font pas parties de la panoplie de l’Âme Sage…

À quoi sert-il d’être voyant ?
Ce métier demande à aimer les gens, non pas à dire qu’on les aiment, à les aimer vraiment ! Le voyant va aller explorer la route future de son consultant, cette route qu’il est entrain de construire lui-même par ses émotions, ses pensées, son verbe et ce qu’il met en action dans la vie. Lui relater cette route future c’est lui donner l’occasion de prendre de la hauteur et lui remettre entre les mains sa destinée en lui expliquant qu’il devra avoir l’intelligence de changer ce qui doit être changé et de laisser intact ce qui doit l’être en lui expliquant comment. Un voyant n’ira pas faire germer quelque chose dans la tête de son consultant et en aucun cas et d’aucune façon ne le mettra dans une peur quelconque. Les « voyants » réalisant des prédictions catastrophes, des attentats et autres réjouissances de ce genre travaillent essentiellement avec l’Ombre dont ils sont devenus l’allié obéissant. De plus, prévoir un attentat dans les airs, sur la route, sur les rails et dans la majorité des grandes villes n’est ni plus ni moins qu’une statistique qui a toutes les chances d’aboutir. Cela relève de la bêtise et non d’une prédisposition affinée et encore moins d’un quelconque Don !

Peut-on apprendre la voyance et le magnétisme ?
Si vous avez lu jusqu’au bout, vous comprendrez que OUI, et j’ajouterai évidemment ! On apprend pas à être voyant, on apprend à maîtriser son 6ème sens et à connaître l’environnement de l’autre réalité. Ensuite on affine son intuition, sa clairvoyance, sa clairaudiance et sa clairsentience. Peut-être serez vous plus à l‘aise en canalisation de conscience, dans les contacts défunts ou en encore dans la précognition. C’est l’enseignement reçu, votre travail personnel, votre patience, votre passion et votre motivation qui répondront à ces questions.”

Vérone Garnier

Pour aller plus loin avec Vérone…
crédit photo: pixabay + aimable autorisation de Vérone Garnier