Un voyage au centre de notre cerveau!

Qu’avons-nous dans le crâne ? Notre cerveau nous permet de communiquer, sous forme de messages simples ou par l’ironie la plus subtile, il est le siège des émotions et de notre personnalité, il renferme les souvenirs, nous permet d’acquérir de nouveaux savoir-faire et de nouvelles connaissances… mais il peut tout aussi bien nous conduire à faire de mauvais choix ou nous entraîner dans le cycle infernal des addictions.

Comment naissent nos pensées et nos émotions ? Qu’est-ce que la personnalité ? Comment apprend-on ? Ce livre dévoile les secrets de notre organe le plus fascinant.

Synthétisant les recherches les plus récentes en neurosciences, Kaja Nordengen propose une exploration originale et ludique de notre cerveau. Elle s’appuie sur son vécu pour nous aiderà comprendre son fonctionnement… et comment nous pouvons l’aider à aller mieux.

Préface de May-Britt Moser, prix Nobel de médecine 2014

AUTEURE

Kaja Nordengen est médecin spécialiste en neurologie à l’hôpital universitaire d’Akershus enNorvège. Elle a achevé un doctorat sur le cerveau en 2014, et a dispensé des cours sur lecerveau et le système nerveux à l’Université d’Oslo.

EXTRAIT

« Cela ne sert pas à grand-chose que la baleine bleue ait un cerveau qui pèse huit kilos, quand le quotient intellectuel (QI) ne se mesure pas en kilos. Qui dit deux cerveaux de taille identique ne dit pas nombre identique de neurones et faculté identique à élaborer une réflexioncomplexe. Un exemple classique est celui d’Albert Einstein, qui bien qu’il fût le père de lathéorie de la relativité et prix Nobel de physique, possédait un cerveau plus petit de vingt pourcent que la moyenne. De fait, nous connaissons le poids du cerveau d’Einstein, et cela à cause d’un médecin qui a manqué à sa parole. Einstein lui-même souhaitait après sa mort être incinéré et que ses cendres soient répandues dans un lieu qui rende impossible touteidolâtrie. Ce souhait ne fut pas respecté, car le médecin qui pratiqua l’autopsie vola le cerveau et l’emporta chez lui. […] Il y a en moyenne quatre-vingt-six milliards de cellules nerveuses dans le cerveau humain, dont seize milliards dans le cortex cérébral – ce qui n’est le cas d’aucune autre espèce. Le cortex est le siège des pensées, de la langue, de la personnalité et de la résolution des problèmes. C’est le cortex qui fait de nous des êtres humains. Grâce à notre cortex, assis dans le canapé à regarder la télévision un vendredi soir, nous brillons parmi les animaux. »