Si le stress peut être contagieux, il en va de même pour la beauté. La beauté de l’esprit est éclatante : elle tire votre entourage vers le haut. Il s’agit d’une forme de guérison spirituelle. Les mots « stress » et « spirituel » ne sont pas souvent associés, l’un semblant palpable, l’autre imperceptible. Pourtant, quand on panse les plaies du stress, on retrouve le chemin du calme et de la sérénité.

Pour guérir du stress, cessez d’exercer une pression psychologique, sur autrui comme sur vous-même. La plupart d’entre nous ne sont pas habitués à faire preuve de finesse psychologique. Reprenons l’exemple de votre lieu de travail. Si vous avez appris qu’être un dur à cuire, confronter les autres et les mettre constamment sous pression favorise la productivité, sachez que des études menées en environnement professionnel ne vont pas dans ce sens. L’atmosphère de travail la plus appropriée est celle dans laquelle l’employé a son espace personnel, voit sa créativité encouragée, a des heures de travail flexibles, se voit confier des tâches en fonction de ses points forts et dans laquelle le respect domine. Ce sont les fondements de la psychologie, appliqués au monde du travail.

Si vous n’accordez pas une grande confiance à la psychologie, regardez autour de vous. Si vous faites subir un stress à autrui, voici ce qui devrait se passer autour de vous, à plus ou moins grande échelle : les gens ne sont pas contents en votre présence ou de travailler pour/avec vous. Ils évitent de vous regarder dans les yeux. Ils semblent nerveux en votre présence. Le silence règne et l’ambiance devient tendue quand vous entrez dans une salle ou quand vous donnez des ordres. Lorsque vous demandez quelque chose, vous êtes confronté à une résistance silencieuse: vous devez redemander la même chose et malgré tout, il y a encore des retards. Vos subalternes trouvent des excuses ou ont perdu toute motivation.

Mais ce qui est très révélateur, c’est de porter le même regard sur l’environnement familial. Peut-être serez-vous sous le choc de constater à quel point le stress est contagieux autour de vous. En société, on entend souvent parler d’adolescents rebelles qui ne font pas ce qu’on leur dit, qui ne se sentent pas à l’aise en présence d’adultes, qui se relâchent à l’école et qui ont une attitude maussade et pleine de rancœur. Certes, ces comportements correspondent à des stéréotypes; pourtant, ce n’est pas pour autant qu’ils sont normaux. Bien au contraire. Ce sont des signes de stress. Nous ne nions pas le fait que l’adolescence soit synonyme d’épreuves, car effectivement, elle comporte son lot de difficultés. Mais le fait est que rajouter à ces problèmes une mise sous pression et un comportement stressant chez soi est tout aussi dévastateur que si cette pression était exercée au travail.

En règle générale, il est vain d’aller voir une personne pour lui dire : « Je suis désolé, mais ton comportement me stresse. » Il est probable que vous n’obteniez qu’une réaction défensive et un rejet. L’idée est plutôt de vous concentrer sur vous.

En arrêtant de stresser autrui, vous mettez n une fois pour toutes à ce cercle vicieux et vous devenez un acteur du changement. C’est une approche efficace qui peut amener les personnes qui vous stressaient à changer sous vos yeux. Nous avons pu constater l’efficacité de ces techniques sur de nombreuses personnes difficiles, à la fois en milieu professionnel et en famille.

Voici les comportements permettant de réduire la pression que vous mettez sur vous-même et sur autrui :

1. Cessez d’être exigeant, critique et perfectionniste.
2. Soyez plus cohérent et moins inconstant dans vos demandes.
3. Ne manquez jamais de respect envers autrui.
4. Préservez un environnement porteur (dans lequel les écarts de langage, les ragots et les remarques sexuelles n’ont pas leur place).
5. Laissez à chacun son espace personnel.
6. Gérez votre stress, au lieu de le transmettre.
7. N’ayez pas de chouchou, cela se fait au détriment d’autres personnes qui se sentent exclues ou rabaissées.
8. Ne faites jamais de critiques en public ou à table, notamment le soir.
9. Intéressez-vous personnellement aux autres, exprimez volontiers votre appréciation et ne tarissez pas d’éloges.

10. Soyez dèle ; montrez que l’on peut avoir con ance en vous.
11. Quand quelqu’un parle, soyez attentif et passez à l’acte si cette personne a besoin de quelque chose.

12. Demandez plus souvent l’avis des autres : cela montre que vous valorisez leurs expériences et leurs savoirs.

Considérez qu’il s’agit d’une manière de rendre votre beauté intérieure contagieuse. En changeant quelque peu votre comportement et en étant plus conscient, vous serez surpris de voir que vous devenez un modèle, quelqu’un d’inspirant. Cela attestera votre nouvelle réalité : vous vous serez vraiment engagé sur votre chemin. Le fossé entre votre attitude en société et votre moi véritable se refermera et vous pourrez vraiment exprimer toute votre beauté.

Source: 

BEAUTÉ DU CORPS, BEAUTÉ DE L’ESPRIT : LES 6 PILIERS QUI NOUS CONDUISENT À UN ÉQUILIBRE PARFAIT – DEEPAK CHOPRA, KIMBERLEY SNYDER

Le Dr Deepak Chopra, un grand nom de la médecine et de la spiritualité, et Kimberly Snyder, nutritionniste et experte réputée de la beauté, vous proposent dans ce livre captivant un programme complet et pratique pour vous aider dans votre transformation physique et spirituelle. Vous découvrirez les 6 grands piliers d’un mode de vie sain et apprendrez à influencer positivement votre façon de manger, vos soins de beauté, votre sommeil, votre stress, votre activité physique et votre éveil spirituel. Ce livre pratique, qui réconcilie science et spiritualité, vous révèle des informations de pointe, qui vous permettront d’agir sur votre beauté à tous les niveaux, physique, émotionnel et spirituel. Vous apprendrez ainsi à développer une beauté naturelle, charismatique, éclatante, celle qui irradie de l’intérieur vers l’extérieur.

LIEN D’ACHAT

crédit photo: pixabay