Changer le monde, sortir de notre condition humaine imprégnée de maux tels que la souffrance, l’envie, la cruauté, l’injustice… Voilà ce à quoi bon nombre d’entre nous aspirent.
Cet ouvrage propose d’observer que ce que nous avons en aversion envers autrui est aussi en nous, à des degrés divers. Il n’y a lieu ni de nous le reprocher, ni de nous en désoler, mais nous ne pouvons pas, génération après génération, répéter inlassablement les mêmes schémas. Alors comment faire de ces aspects de notre nature un levier pour notre évolution ?
Derrière chaque « défaut » se cache une blessure. La clé de la transformation passe par la mise en évidence de mémoires en lien avec l’histoire de nos ancêtres, notre séjour in utero, notre naissance et nos débuts dans la vie, inscrites dans le vécu sensoriel du corps. L’écoute attentive des informations livrées par le corps permet de retraverser en conscience des empreintes douloureuses qui, à notre insu, ont généré des comportements devenus délétères. Ainsi contribuerons-nous, à notre échelle, à changer le monde.

Beaudoux Marie-Christiane

Après avoir travaillé au Canada en tant qu’éducatrice puis formatrice d’éducateurs, Marie-Christine Beaudoux poursuit ses études en psychologie aux États-Unis tout en suivant une formation aux nouvelles approches thérapeutiques. De retour en Europe, elle est consultante, superviseur et formatrice dans les hôpitaux universitaires de Genève et exerce la Gestalt-thérapie à titre privé. Elle consacre ses recherches sur l’importance de la dimension du corps à des fins thérapeutiques, tout en approfondissant sa connaissance des cycles naturels à travers l’approche énergétique chinoise et l’astrologie. De par son expérience dans le milieu clinique, elle tente de relier des disciplines.