“Chères amies/is, Ce yantra protecteur a été spécialement initié par S.S. Sakya Trinzin, grand maître du bouddhisme tibétain à l’occasion du fléau qui nous touche et nous l’en remercions. Mais ne pas se leurrer, aucune protection ne peut être agissante si elle n’est pas directement reliée à un comportement qui lui permet de délivrer ses bienfaits. Seule la conscience est guérisseuse et lorsqu’elle est encombrée de colère, de critiques malveillantes et de ressentiments, elle empêche les meilleures réalisations de s’accomplir. À réfléchir…”

source: Davina Dhamma – crédit photo: capture