C’est notre système lymphatique qui est chargé de neutraliser les toxines et de purifier notre organisme, tout en faisant circuler dans tout notre corps les précieux globules blancs qui nous défendent en cas d’infection.

Bien qu’il fait partie intégrante de notre système immunitaire, on a tendance à le sous estimer voire à l’ignorer complètement.

Mais de nombreux facteurs – un régime alimentaire déséquilibré, un mode de vie trop sédentaire, des allergies alimentaires, un excès de toxines- peuvent permettre aux toxines de s’accumuler dans la lymphe, le liquide du système lymphatique qui va alors fonctionner au ralenti, ce qui peut entraîner des infections respiratoires, des infections de la sphère ORL, des oedèmes qui vont finalement affecter l’ensemble de notre système immunitaire.

Heureusement, il existe des méthodes holistiques, développées ci-dessous, qui peuvent aider à stimuler et désengorger naturellement le système lymphatique.

 

1. Sautez en l’air !

Contrairement au système circulatoire, le système lymphatique n’a pas de « pompe ». La lymphe circule grâce aux mouvements de contraction et de relaxation des muscles et des ligaments. Vous pouvez stimuler la circulation lymphatique en sautant sur un trampoline pendant 10 à 30 minutes. Ou en sautant à la corde ou en faisant des sauts avec écarts, c’est tout aussi efficace. Sauter en l’air (en douceur) permet de retrouver rapidement un regain d’énergie.

 

2. Mangez bio et cru

Vous pouvez également stimuler votre système lymphatique en consommant davantage d’aliments crus, notamment les fruits et les légumes, qui sont riches en enzymes qui aident l’organisme à se débarrasser des toxines.

Ces fruits et ces légumes contribuent également à une bonne hydratation générale. Les fibres qu’ils contiennent participent au bon fonctionnement des fonctions intestinales en aidant les fluides intestinaux à aller vers les vaisseaux lymphatiques. Les aliments crus étant plus alcalinisants, ils neutralisent les agents pathogènes.

Essayez également de modérer la consommation de produits transformés, de sucre, de gluten et de produits laitiers qui contribuent à congestionner la lymphe.

 

3 . Hydratez-vous

Le système lymphatique étant composé de 95% d’eau, il est crucial de bien vous hydrater. Toutes les eaux n’étant pas de qualité égale, buvez de l’eau de source ou de l’eau filtrée. Vous pouvez parfumer l’eau que vous buvez à l’aide d’un jus de citron bio pour avoir un petit coup de pouce en vitamine C !

 

4. Mettez la tête en bas !

Offrez-vous une table d’inversion qui vous permet d’avoir la tête en bas en étant attaché par les pieds. Cette position pour le moins inhabituelle contribue à la bonne circulation de la lymphe. Investissez dans une table de qualité, stable et confortable, avec de bons straps de sécurité et qui offre différents angles d’inclinaison.

 

5. Un peu d’herbe ?

Certaines herbes participent également au bon fonctionnement du système lymphatique. Le Galium aparine -plus connu sous le nom de gaillet gratteron- est connu depuis très longtemps pour ses propriétés purifiantes et drainantes. Prenez conseil auprès d’un praticien holistique afin de trouver l’herbe qui vous convient le mieux.

 

6. Brossez- vous !

Utilisez une brosse à poils drus. Passez doucement la brosse en mouvements qui convergent vers le cœur. Ok, vous vous sentirez ridicule en faisant ça… Mais des études ont montré que ces mouvements stimulent la circulation lymphatique. Et dans certaines zones ciblées, ce type de brossage à sec contribue à éliminer la cellulite par la même occasion…

 

7. Les enzymes protéolytiques

Les enzymes, qui participent à la digestion et au bon fonctionnement du métabolisme, contribuent à dissoudre les amas toxiques dans le sang et la lymphe. C’est le fameux drainage lymphatique… On peut se suppléer très simplement en enzymes protéolytiques en mangeant de la papaye, riche en une enzyme qui s’appelle la papaïne, ou en mangeant de l’ananas, riche en bromélaïne.

 

8. Le massage lymphatique

Pratiqué à l’aide de mouvements circulaires assez doux, il draine les toxines et favorise la bonne circulation de la lymphe. On peut le faire soi-même, en se massant doucement les ganglions lymphatiques, qui se trouvent sous les maxillaires.

 

8. Soyez à l’aise, Blaise!

C’est particulièrement essentiel pour le soutien gorge : un soutien gorge trop serré comprime les ganglions lymphatiques qui se trouvent sous les aisselles et dans la poitrine entraînant une mauvaise circulation de la lymphe. Une lymphe qui circule mal, c’est un risque accru de fibrose kystique, et même de cancer du sein.

 

En bonus : le yoga.

Grâce à toutes ses différentes postures, sur la tête, les bras ou les épaules, le yoga stimule merveilleusement l’ensemble du système lymphatique. Si vous êtes un peu moins souple, mettre les pieds au mur, c’est déjà très bien !

 

Source: https://www.annmariegianni.com

Traduit de l’anglais par Geraldine Guillier en exclusivité pour le Journal des Bonnes Nouvelles.

 Capture d’écran 2016-09-04 à 10.54.26

Géraldine exerce la profession de professeur d’anglais depuis seize ans.

C’est une couverture car en réalité, elle est passionnée de mots, français et anglais.

Elle en lit, en écrit, en traduit et passe une grande partie de son temps à essayer de

les faire swinguer à l’aide de son stylo.

Elle devrait être depuis longtemps interdite de brocante et de vide greniers comme

Elle aime avoir les mains dans l’essence de térébenthine, les gravures de mode des

années 20, les cheveux de son fils ou les poils de sa chienne et de son chat.

 

MA CONTRIBUTION AU JDBN

Je suis très fière d’apporter par la traduction un coup de main au JDBN, qui a

le courage de nous montrer l’existence par le versant ensoleillé.

C’est une belle et élégante démarche.

« Ce n’est pas parce que la vie n’est pas élégante qu’il faut se conduire comme elle».

 

Source: JDBN – crédit photo: pixabay