Une colonie de mammifères marins a profité de l’absence du personnel de cette réserve pour investir Drakes Beach et donner naissance à 50 bébés.

ÉTATS-UNIS – Le shutdown de Donald Trump, le plus long de l’Histoire des États-Unis, aura au moins profité à certains. Depuis janvier, une colonie d’une soixantaine d’éléphants de mer s’est installée sur une plage californienne, Drakes Beach. Profitant de l’absence du personnel en charge du lieu, qui habituellement les dissuade de s’établir ici, les animaux ont investi la plage et ont donné naissance à leurs petits.

“Les animaux se sont retrouvés sur Drakes Beach et son parking, qui était partiellement fermé à cause d’inondations, a expliqué à Reuters John Dell’Osso, porte-parole du Point Reyes National Seashore. Ils se sont désormais installés sur cette plage.”

La plage est située au cœur d’une réserve naturelle où vivent près de 2000 éléphants de mer. La direction cherche désormais à protéger les animaux tout en permettant au public d’avoir accès au site. Vendredi 1er février, elle a annoncé sur Facebook que des visites seraient organisées autour de la plage pour observer, de loin, la colonie d’animaux marins, qui compte déjà une cinquantaine de bébés.

Les éléphants de mer devraient repartir d’ici fin mars, début avril. Les parents devraient laisser les plus jeunes nager vers d’autres horizons. La question de l’avenir de la plage à plus long-terme se pose cependant, car le site risque de devenir un spot privilégié des animaux pour donner naissance à leurs petits. La réserve n’a pas encore pris de décision sur cette question.

Source – crédit photo: pixabay