Voilà une recette à garder dans vos livres de cuisine à vie! Délivrée par Lucie Pouget, autrice du magnifique ouvrage: Magie et protection du foyer: Le guide complet pour inviter la joie et l’harmonie dans votre vie.

Vous pouvez trouver de l’oxymel en ligne ou dans les magasins spécialisés mais je recommande fortement que vous le fassiez « maison ».

Lire aussi: Magie et protection du foyer: Le guide complet pour inviter la joie et l’harmonie…

Préparation d’herboristerie déjà employée dans la Grèce antique, l’oxymel est un mélange de vinaigre, de miel et de plantes aromatiques et médicinales qui fortifie le système immunitaire, aux propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques.

Idéal pour traverser l’hiver en bonne santé, il se prépare en amont afin d’être prêt dès que le froid pointe le bout de son nez.

Selon vos besoins, vous choisirez des plantes adaptées.

Si vous avez souvent des sinusites, les aiguilles de résineux, comme le pin ou l’épicéa, se marieront avec des herbes, comme le thym et le romarin.

Si votre digestion a besoin d’être facilitée, la verveine citronnée, le fenouil et la menthe seront appropriés.

Quelle que soit la recette choisie, le principe reste le même : une bouteille remplie de vos plantes fraîches, complétée ensuite aux deux tiers de vinaigre de cidre et un tiers de miel.

Consommez votre oxymel en le mélangeant dans une tasse d’eau chaude en préventif pour renforcer les défenses immunitaires, ou dans une cuillère à café, pur, si vous sentez des maladies hivernales (rhinite, rhume, grippe…) rôder dans les parages. (Lucie Pouget)

La recette:

Ingrédients:

  • Vinaigre de cidre Miel
  • Thym
  • Menthe
  • Mélisse
  • Sauge
  • Basilic
  • Romarin

Instructions:

Disposez les plantes dans une bouteille ou un grand bocal, sans tasser.

Recouvrez aux deux tiers de vinaigre et un tiers de miel, gardez un peu de place en haut pour pouvoir mélanger votre préparation de temps en temps.

Laissez macérer de trois semaines à un mois avant de filtrer et de mettre en bouteille.

Notes:

Faire macérer les plantes à température ambiante (le froid du frigo ralentit la macération), et l’eau n’est pas bouillie. Idéalement il sera consommé en cure de 21 jours, pris le matin à jeun. Chacun peut faire en fonction de ses préférences.

Pour la conservation, pas nécessairement au frais non plus, le miel et le vinaigre assurent la conservation.

Le livre: (Cliquez ici ou sur la photo du livre)

source: JDBN – crédit photo: pixabay