Au Moyen Âge, le jour des exécutions publiques, le boulanger réservait un pain pour le bourreau.

Au Moyen Âge,  les exécutions avaient souvent lieu à midi, sur la place centrale de la cité ; elles attiraient les foules : spectacle gratuit et angoissant.

Le bourreau avait des contraintes humaines : il mangeait. Le boulanger, pour ne pas s’attirer les mauvaises grâces du bourreau, réservait toujours un pain pour ce dernier.

Il posait ce pain à l’envers pour être sûr de ne pas le vendre à un autre et que le bourreau n’en manquerait pas. Tout le monde savait que ce pain était celui du bourreau et … personne n’y touchait.

Pain à l’envers, mort pas loin, de là les superstitions, les «peurs irrationnelles».


Bourreau tranchant la tête d’une condamnée (gravure du 17e siècle)

source:jesuiscultive.com – http://www.francoisegomarin.fr – crédit photo: capture

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.