Vous souhaitez faire un don du sang mais ne supportez pas la sensation de l’aiguille dans la peau ? Cette astuce pourrait vous être utile : selon une étude menée en Allemagne, tousser lors de l’introduction de l’aiguille peut réduire la douleur. Taras Usichenko, auteur de l’étude sur ce phénomène, affirme en effet que tousser provoque une augmentation temporaire de la pression dans le canal rachidien et la poitrine, ce qui inhibe les structures du conducteur de la douleur au niveau de la moelle épinière.

source: http://www.santeplusmag.com – crédit photo: capture