Après une promesse dans les Rocheuses de la même auteure Elizabeth Lowell, voici une nouvelle histoire se passant dans l’Ouest Américain dès 1870.

Jessica Charteris, jeune aristocrate Anglaise est promise par sa tutrice à un vieil  et infâme lord anglais pouvant lui apporter richesse et titre…

C’est sans compter sur la volonté profonde de Jessica d’échapper à ce mariage qui la terrorise, et la répugne. Ainsi elle va piéger son ami d’enfance Wolfe Lonetree, lui-même fils illégitime d’un vicomte anglais et d’une Cheyenne. Jessica va arranger un mariage de convenance avec son meilleur ami, mais le prévient-elle, elle préférerait mourir plutôt que de s’accoupler avec un homme !

Epousez-moi et restons bons amis tel est le leitmotiv que lui serine Jessica jusqu’à ce qu’elle obtienne gain de cause.

Malgré leur amitié, Wolfe se sentant pris au piège, n’a de cesse de lui faire regretter ce mariage qui ne lui convient pas, et ne souhaite qu’une chose : l’annulation de ce mariage blanc. D’une part, il n’est pas aristocrate, d’autre part il pense que Jessica ne pourra pas supporter la rudesse de la vie en Amérique de l’ouest.

Ils quittent donc l’Angleterre, elle avec l’unique envie de rester auprès de Wolfe, lui avec l’unique objectif de lui faire regretter son choix, lui pourrir la vie, lui démontrant qu’elle n’a pas les capacités physiques de la rudesse de la vie de Cow-boys.

Jessica va bientôt rencontrer le modèle de femme de l’ouest selon Wolfe, Willow, la femme de Caleb son ami. (Mêmes personnages que dans le roman précédent « une promesse dans les rocheuses »). Ils vont devoir cohabiter pendant une saison.

Wolfe ne jure que par les capacités  de Willow à rendre un mari heureux, à bien tenir une maison, à cuisiner de bons petits plats… et à avoir des enfants. D’ailleurs cette dernière est enceinte.

D’abord jalouse, Jessica va apprendre à  connaître et à apprécier Willow. Cette dernière voit bientôt combien Jessica est attaché à son mari, et combien elle souffre de sa rudesse à son égard.

Malgré ce bras de fer les opposant, Wolfe est parfois attendri par tant de volonté, et  ne peut nier que son attirance pour Jessica va grandissante. 

Jessica n’aura de cesse de relever tous les défis et les embuches que lui impose Wolfe sans la moindre douceur, et va faire preuve d’un courage exemplaire, d’abord en aidant son amie à accoucher de son premier enfant alors qu’elles sont seules au domaine, et Dieu sait que cette épreuve lui rappelle les souvenirs enfouis qu’elle voudrait tant oublier.

D’autres preuves d’un courage extraordinaire notamment lors d’une attaque de loups affamés ayant des vues sur le troupeau de Wolfe, vont finir par convaincre que la petite aristocrate  est bien plus résistante que ne le voulait croire Wolfe. Il reste une ombre au tableau, il n’a toujours pas le droit de la toucher…

Après avoir percé le secret de Jessica qui lui empoisonne la vie et la traumatise, ce sera alors un très long apprentissage  de  douceur et de sensualité que Wolfe va enseigner à Jessica. L’amour physique ne sert pas qu’à faire des enfants, on peut aussi y trouver du plaisir. 

L’auteure Elisabeth Lowell sachant délicieusement pimenter ces scènes charnelles, cela laisse préjuger d’un excellent moment de lecture.

Béatrice Denis, en exclusivité pour le JDBN

Ann Maxwell, née Ann Charters, est l’auteur de plus de 50 romans dont elle aborde plusieurs genres : science fiction, romance historique, roman policier, romantic suspense. … Elle écrit également sous les pseudonymes A.E. Maxwell et Elizabeth Lowell.

A PROPOS DE NOTRE LECTRICE, BÉATRICE DENIS

Lectrice depuis mon enfance, ma vie professionnelle intense, ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour avaler tout ce que j’aurais voulu lire.

Restauratrice à Lyon,  j’ai tout au long de mon parcours, fait de fabuleuses rencontres, et cela  a encore accentué cette soif de découvrir, d’apprendre et de partager.

Aujourd’hui entre 2 voyages, je rattrape le temps perdu à ne pas lire.   

C’est comme une frénésie : j’ai toujours une pile de « livres à lire » !

 

MA CONTRIBUTION AU JDBN :

Tant d’actualités tristes, désespérantes, inquiétantes….

Pour une fois, sans faire l’autruche, et sans oublier le monde dans lequel nous vivons, nous avons le choix de  plonger dans un bain de bonnes nouvelles !

Et ça fait du bien !!!!

Positivons, Partageons, Donnons envie.