Demotivateur publie…

C’est un acte de générosité totalement gratuit, sorti de nulle part. Le genre qui rendrait même aux misanthropes les plus aigris leur foi en l’humanité, et qui vous met instantanément de bonne humeur de bon matin. Ému par le sort d’un SDF qui vit depuis des années dans sa voiture sur le parking d’une grande surface à Longuenesse (Pas-de-Calais), un ancien pompier à la retraite, qui cherchait à vendre son camping-car, a finalement décidé de faire don du véhicule au sans-abri.

Tout commence par un article du quotidien régional La Voix du Nord. Dans ce papier, paru en début de semaine, le journal s’attarde sur l’histoire d’un certain Philippe, un homme âgé de 57 ans, qui « habite à Auchan » depuis 2011, dans sa voiture garée tout au bout du parking. Sans domicile fixe, il travaille comme agent d’entretien depuis 38 ans. Il a commencé à l’âge de 19 ans. Sa maison, c’est une petite Citroën Saxo bleu marine, deux mètres carrés qu’il a tant bien que mal aménagé pour pouvoir y vivre.

 

Mais voilà : l’article a suscité de nombreuses réactions, et a soulevé une vague de soutiens dans la région ! Parmi eux, David Butin, un ancien pompier qui cherchait à se défaire de son camping-car. Alors qu’il venait de le mettre en vente, il tombe sur l’article qui parle de Philippe : « Je me suis dit : « Et pourquoi ne pas l’aider ? » Certes, c’est un inconnu mais ce qu’il traverse, ça peut arriver à tout le monde », explique-t-il à La Voix du Nord. 

Emmitouflé dans ses couvertures, Philippe vit dans son auto depuis 2011 / La VDN

Humble, David se compare à « un colibri qui arrose un feu de forêt » — en référence au fameux conte amérindien rendu célèbre par Pierre Rabhi, le fondateur du mouvement qui porte le nom de l’oiseau-mouche. Même si ce geste spontané en faveur d’un homme qu’il n’a jamais rencontré peut sembler énorme, l’ancien soldat du feu semble considérer sa contribution comme une modeste tentative pour faire face à un problème beaucoup plus large, celui du mal-logement… « Mais ne dit-on pas que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières? », ajoute-t-il, philosophe.

La Saxo de Philippe ne roule plus, depuis le temps qu’elle stationne sur son parking, rongée par l’humidité, les vitres et les rétros brisés. Le camping-car offert par David, lui non plus, ne roule « plus très bien » de l’aveu de son ancien propriétaire…  mais « à l’intérieur, il est tout confort, il y a une cuisine, un salon, une salle de bains, un couchage ». De quoi vivre considérablement plus confortablement que dans la petite voiture !

Désormais, Philippe devra trouver un emplacement pour stationner le camping-car. Les maires des communes environnantes réfléchissent aujourd’hui à des solutions dans ce sens, rapporte La Voix du Nord.

En attendant, une étudiante de la région, Alicia Deboom, a également décidé d’ouvrir une cagnotte solidaire en ligne sur le site Leetchi, pour aider Philippe à se tirer d’affaire. Pour l’instant, la collecte de fonds a déjà réuni les participations de quelques dizaines de personnes… on compte sur vous pour continuer à la partager et à la diffuser autour de vous !

crédit photo: David Butin, soldat du feu retraité, offre son camping-car à Philippe / La VDN