« On dit souvent que les chats sont des animaux dénués de sentiments, qu’il sont stupides… Mais, moi, je crois que chaque chat est différent de son voisin, ils ont tous leur histoire, leur personnalité et j’essaie d’en tenir compte. Je m’appelle Sterling « le roi du piège » Davis. Je suis originaire d’Atlanta.

« Eh oui, tu me fais des léchouilles parce que je sens le maquereau ! »

Pourquoi le roi ? Parce que je suis le roi pour attraper les chats errants, les stériliser et les rendre à leur habitat naturel. C’est la seule alternative acceptable à l’euthanasie. Je les emmène au refuge pour qu’ils soient vaccinés et éviter qu’ils propagent des maladies. Je les ramène ensuite chez eux. Les animaux et moi, on vit une longue et belle histoire d’amour qui ne date pas d’hier, vous savez… Je comprends bien leurs coups de tête et la façon silencieuse dont ils clignent des yeux… J’ai pas eu une enfance facile. Quand on a été maltraité, on sait ce que c’est que de se sentir impuissant, on sait que personne ne va nous écouter. Moi, je suis la voix de ces bestioles qui ne peuvent pas parler.

« Hey, mec, on est du même bord, ok ? »

Chaque jour qui passe apporte son lot de nouvelles opportunités. Mon credo, c’est qu’en montrant un peu de compassion, on est vraiment cool. »

Traduit de l’anglais par Géraldine Guillier en exclusivité pour le JDBN

La vidéo: 

 Capture d’écran 2016-09-04 à 10.54.26

Géraldine exerce la profession de professeur d’anglais depuis 17 ans.

C’est une couverture car en réalité, elle est passionnée de mots, français et anglais.

Elle en lit, en écrit, en traduit et passe une grande partie de son temps à essayer de les faire swinguer à l’aide de son stylo.

Elle aime avoir les mains dans l’essence de térébenthine, les gravures de mode des années 20, les cheveux de son fils ou les poils de sa chienne et de son chat.

 

MA CONTRIBUTION AU JDBN

Je suis très fière d’apporter par la traduction un coup de main au JDBN, qui a le courage de nous montrer l’existence par le versant ensoleillé.

C’est une belle et élégante démarche.

« Ce n’est pas parce que la vie n’est pas élégante qu’il faut se conduire comme elle».

crédit photo: capture