Les habitants de l’hémisphère Nord, notamment en Europe, sont particulièrement atteints par la dépression saisonnière, qui frappe en hiver, au moment où la période d’ensoleillement diminue. À la clé : changements d’humeur, baisse d’énergie, perte d’appétit… En plaçant le patient face à une lampe qui diffuse une lumière très vive, la luminothérapie relance la production de sérotonine, l’hormone du bien-être. Elle donne de bons résultats : dans 60 à 70 % des cas, les personnes atteintes voient leur moral remonter et leur tonus s’améliorer.

Source – crédit photo: pixabay