« Bon sang » est une abréviation de « bon sang de Bon Dieu ».

 

Ce juron est apparu au 19e siècle pour remplacer un juron du Moyen Âge, « par le sang de Dieu », qui était jugé trop blasphématoire.

« Bon sang » a par la suite donné les variantes « bon sang de bois » et « bon sang de bonsoir ».

L’expression « bon sang, mais c’est bien sûr », quant à elle, a pour origine la série télévisée française « Les Cinq Dernières Minutes », diffusée de 1958 à 1973. À la fin de chaque épisode, le commissaire Bourrel comprenait soudainement qui était le coupable en lançant cette célèbre réplique.

Commissaire Antoine Bourrel
L’acteur Raymond Souplex dans le rôle du commissaire Antoine Bourrel

source: jesuiscultive.com