Cette Nouvelle Lune a lieu dans le signe de la Balance, le signe de la relation par excellence, de l’harmonie, de l’amour et de la justice. Au carré de Pluton, elle est directement reliée à la transformation qu’il génère et qu’il nous est dorénavant plus aisé d’utiliser maintenant qu’il a repris sa marche directe, et ce depuis le 1er octobre.

Cela peut nous renvoyer au mythe d’Orphée qui doit faire l’expérience des ténèbres pour retrouver son amour perdu et à la confiance absolue qui nous est demandée dans certaines circonstances de la vie pour retrouver ce qui nous est le plus cher.

C’est aussi l’invitation de Vénus rétrograde dans les signes du Scorpion… et de la Balance, qui est porteur du même message d’amour inconditionnel, qui ne peut être trouvé que par la voie de l’âme.

Ce transit sera actif du 5 octobre au 16 novembre, une période propice à l’introspection sur les questions affectives et aussi financières. Les deux étant liés, en ce qu’ils renvoient à la valeur que l’on s’octroie à travers ce qui nous procure du plaisir.

C’est une période sensible pendant laquelle les besoins et les désirs pourront être mis à l’épreuve. Le message à comprendre est qu’il est temps de faire une réévaluation complète de ceux-ci et la Nouvelle Lune en donne l’impulsion sachant que les résultats de ce travail ont toutes les chances de se concrétiser à l’issue de la période de la rétrogradation.

Deux semaines après, au moment de la Pleine Lune, les tensions seront particulièrement exacerbées, avec de surcroît de façon quasiment concomitante l’entrée redoutable du Soleil dans le signe du Scorpion. On sait que la Pleine Lune comme l’entrée du Soleil dans un signe peuvent être déclencheurs d’évènements. Et ce d’autant plus que le Soleil sera opposé à Uranus, la planète imprévisible par excellence.

Il faut donc s’attendre à une lunaison particulièrement tendue et chaotique avec un moment extrême au moment de la Pleine Lune et les jours qui s’en suivront.

2018 aura vraiment été l’année des rétrogradations, ce qui signifie de prime abord beaucoup de dysfonctionnements et de remises en question. Mais sur un autre plan, les rétrogradations signifient que c’est le plan spirituel qui a les réponses de nos attentes sur le plan terrestre et qu’il nous revient d’adopter une autre attitude par rapport aux difficultés qui se posent en changeant de niveau de conscience.

Dans ce contexte particulièrement chargé, on peut se remonter le moral avec l’arrivée imminente de Jupiter dans le signe du Sagittaire, le 8 novembre. Il est chez lui dans ce signe, celui de la joie, de la foi et de l’expansion.

La veille, le nœud nord aura fait son entrée dans le signe du Cancer pour une durée d’un an et demi, ce qui signifie une aide céleste pendant cette période pour déployer les qualités de ce signe, nécessaires pour faire évoluer l’humanité dans son ensemble, à savoir la protection et la valorisation de la famille, de la femme et des origines, la reliance au monde des émotions et de la créativité, et encore plus de bienveillance et d’attention portée à l’autre.

Sophie Keller

Sophie Keller – Son site

SOPHIE KELLER

Parallèlement à un parcours professionnel académique, je me suis intéressée pendant une dizaine d’années aux leviers du mieux-être à travers la psychologie et tout ce qui participe à l’évolution de la conscience. 

L’astrologie m’est vite apparue comme une voie rationnelle, rapide, et efficace de connaissance de soi.

La recherche de sens est le fil conducteur de tout ce qui constitue mon expérience. Plus qu’un métier, c’est devenu ma mission de vie !

Elle consiste à en faciliter le chemin pour les personnes qui aspirent à une autre dimension de leur existence. Souvent, c’est une crise majeure qui en sera déclencheuse ou le sentiment de se trouver dans une voie sans issue, la sensation de subir son destin plutôt que d’être maître de sa destinée.

Selon mon expérience, la vraie force de l’astrologie réside dans le fait qu’elle donne des clés à la dimension spirituelle de notre existence et nous indique clairement sur quelles forces s’appuyer pour la vivre en conscience.

Diplômée en 2014 de la très sérieuse école d’astro-psychologie AGAPE après un cursus de quatre années, je me consacre aujourd’hui à l’astrologie et propose des consultations, des cours particuliers et des séminaires, en France et en Suisse.

crédit photo: pixabay