Mireille Darc, née à Toulon le 15 mai 1938 (Mireille Aigroz), est une actrice et réalisatrice française, ayant des origines suisses à Combremont-le-Grand (dans le canton de Vaud).

Elle débute son parcours par un prix d’excellence obtenu au Conservatoire d’Art Dramatique de Toulon. En 1959, elle se rend à Paris pour tenter sa chance en tant que comédienne.

Elle se révèle véritablement grâce aux rôles principaux féminins des téléfilms « La Grande Bretèche » de Claude Barma, puis Hauteclaire ou le Bohneur dans le crime de Jean Prat, avant d’exploser en 1963 dans un long-métrage de cinéma : Pouic-Pouic de Jean Girault aux côtés de Louis De Funès et Jacqueline Maillan.

Les années 1970 sont dans la continuité des précédentes, Mireille Darc réitérant ses collaborations avec Georges Lautner, pour Laisse aller… c’est une valse et Les Seins de glace entre autres, mais enchaînant également les succès populaires avec Michel Audiard (Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause !), Yves Robert (Le Grand Blond avec une chaussure noire, avec Pierre Richard) ou Gérard Pirès (Fantasia chez les ploucs).

Mireille Darc est alors dans sa période la plus prolifique. Icône sexy et glamour, elle symbolise avec Brigitte Bardot la femme moderne des années 70.

Sa formidable carrière est stoppée en plein vol à l’orée des années 1980 suite à un grave accident qui nécessite une opération à cœur ouvert. Déjà cardiaque, cet événement l’oblige à réduire son rythme de tournage, d’autant qu’à la suite de cette période difficile s’ajoute sa rupture avec Alain Delon, après plus de 15 ans de vie commune.

Dès lors, elle déserte de plus en plus les plateaux de cinéma, pour migrer vers ceux de la télévision, et laisser libre cours à sa passion pour la photographie.

Ce retour à la télévision au début des années 1990 est une véritable renaissance. Tour à tour scénariste, réalisatrice de documentaires (pour les magazines « Des Racines et des ailes » ou « Envoyé Special » de France Télévisions) et actrice de séries télévisées (Les Cœurs brûlés, Terre indigo, ou Frank Riva où elle retrouve Alain Delon), Mireille Darc enchaîne les projets qui la passionnent, loin des studios de cinéma.

Elle est élevée au grade d’officier de la légion d’honneur le 1er janvier 2016

Mireille Darc est décédée ce matin à l’âge de 79 ans.

Nous lui rendons hommage en images. Une nouvelle étoile vient de monter au ciel.

18 Jun 1969 — Premiere of — Image by © Alain Loison/Apis/Sygma/Corbis

03/00/1967 : Mireille Darc

seins de glace
1974
réal : Georges Lautner
Mireille Darc
Alain Delon
Collection Christophel

crédits photos: capture