Pour 4 personnes

Ingrédients:

  • 1 oignon rouge de taille moyenne finement émincé

  • 1 c à s d’huile d’olive

  • 825ml d’eau

  • ½ oignon rouge de taille moyenne, coupé en petits dés

  • 2 gousses d’ail émincées

  • 1 c à s d’huile d’olive

  • 1 tasse (200g) de lentilles vertes

  • 1 tasse (185g) de riz long grain

  • 1 c à c de sel fin

  • 1 c à c de cumin en poudre

  • ½ c à c de cannelle en poudre

  • 1 feuille de laurier

  • Pour la garniture : 1 bouquet de persil/ 1 citron / 140g de yaourt à la grecque

Instructions:

      1. Dans une grande sauteuse, faites revenir l’oignon coupé en dés et l’ail dans une cuillère à soupe d’huile d’olive pendant 5 minutes environ, jusqu’à ce qu’il soit translucide.

      2. Ajoutez l’eau et les lentilles. Salez. Amenez à ébullition.

      3. Couvrez et laissez mijoter 10 minutes environ.

      4. Préparez les oignons caramélisés : faites chauffer à feu doux une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez alors l’oignon émincé. Laissez cuire jusqu’à ce que les lamelles soient bien cuites, tendres et caramélisées (soit environ au bout de 30 min). Attention, n’oubliez pas de donner un tour de cuillère en bois de temps à autre pour éviter que l’oignon brûle.

      5. Ajoutez le riz, le cumin, la cannelle et la feuille de laurier aux lentilles.

      6. Laissez cuire à couvert 15 min environ, le temps que le riz soit cuit.

      7. Servez les lentilles et le riz. Recouvrez de lamelles d’oignon caramélisées, de persil ciselé, d’un quartier de citron et d’une (ou deux) cuillère(s) à soupe de yaourt à la grecque, selon goût. Bon appétit !

Traduit de l’anglais par Géraldine Guillier en exclusivité pour le JDBN – Source

La vidéo de la recette:

crédit photo: capture

 

 Capture d’écran 2016-09-04 à 10.54.26

Géraldine exerce la profession de professeur d’anglais depuis 17 ans.

C’est une couverture car en réalité, elle est passionnée de mots, français et anglais.

Elle en lit, en écrit, en traduit et passe une grande partie de son temps à essayer de les faire swinguer à l’aide de son stylo.

Elle aime avoir les mains dans l’essence de térébenthine, les gravures de mode des années 20, les cheveux de son fils ou les poils de sa chienne et de son chat.

 

MA CONTRIBUTION AU JDBN

Je suis très fière d’apporter par la traduction un coup de main au JDBN, qui a le courage de nous montrer l’existence par le versant ensoleillé.

C’est une belle et élégante démarche.

« Ce n’est pas parce que la vie n’est pas élégante qu’il faut se conduire comme elle».