BIENFAITS GÉNÉRAUX DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE

Quels sont les bénéfices ? 

L’activité physique possède de très nombreuses vertus et constitue un excellent moyen de se prémunir contre les maladies chroniques.
La pratique régulière d’une activité physique a de très nombreux bienfaits, parfois insoupçonnées  :
  •  Elle permet d’avoir une bonne condition physique ce qui, au-delà de l’amélioration de vos performances sportives, facilitera votre vie quotidienne.
  •  Elle protège contre la survenue des maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde et angine de poitrine), quel que soit l’âge.
  •  Elle protège contre certains cancers en particulier celui du sein chez la femme, de la prostate chez l’homme, et du côlon chez les deux sexes.
  •  Elle réduit le risque de diabète et aide à mieux équilibrer le taux de sucre dans le sang (glycémie).
  • Elle facilite la stabilité de la pression artérielle.
  • Elle est efficace pour le maintien du poids de forme et peut reduire les risques d’obésité.
  • Elle réduit le risque de lombalgies.
  • Elle améliore le sommeil.
  • Elle lutte efficacement contre le stress, la dépression, l’anxiété.
  • Elle améliore le processus de vieillissement et protège contre la perte d’autonomie.

Contre quelles maladies lutte-t-elle?

En pratiquant une activité physique vous réduisez le risque de survenue des maladies suivantes :

– les maladies cardiaques: infarctus du myocarde ou angine de poitrine;

– l’accident vasculaire cérébral;

– l’hypertension artérielle;

– l’obésité;

– les taux de cholestérol et de lipides sanguins élevés;

– le cancer du colon, du sein et de la prostate;

– la dépression et en particulier ses récidives;

– l’ostéoporose;

– les lombalgies aiguës.

 

Quels sont ses bénéfices à court terme ?

Pendant que vous pratiquez et immédiatement après, l’activité physique provoque une sensation de bien-être, une meilleure maîtrise du stress, voire une réduction du stress.

– A la suite d’un effort physique, vous vous rendez ainsi compte que :

  • vous avez les idées plus claires;
  • vous disposez d’une meilleure analyse des problèmes;
  • votre agressivité est atténuée;
  • votre sommeil sera de meilleure qualité en particulier si vous ne pratiquez pas après 16 heures.

Ces effets bénéfiques immédiats de l’activité physique peuvent vous conduire à inclure la pratique régulière d’un sport dans votre emploi de temps.

 

Quel impact sur le style de vie ?

Une activité physique régulière incite à faire plus attention à sa santé. Ainsi les personnes qui pratiquent une activité physique de manière régulière et assidue ont :

  • une probabilité moindre de fumer et de boire de l’alcool;
  • une meilleure capacité à résister au stress quotidien;
  • un meilleur équilibre alimentaire;
  • un sommeil de meilleure qualité;
  • une meilleure adhérence aux conseils de santé.

Il est clairement établi que les comportements bénéfiques qui permettent de mieux gérer sa santé, sont entretenus par la pratique régulière d’une activité physique.

 

Y a-t-il une limite d’âge ?

Il n’existe aucunne limite d’âge à condition de respecter des règles de prudence :

– Faire un bilan régulier pour évaluer ses possibilités.

– Avoir un avis médical afin de rechercher une éventuelles contre-indication à la pratique d’une activité physique ou d’un sport. Cet avis devrait être obligatoire après 40 ans.

– Doser l’effort en fonction de sa condition physique et de son âge : l’objectif n’est pas de faire une performance.

– Pouvoir adapter son activité en fonction de contraintes, climatiques par exemple, ou personnelles.

– Choisir avec prudence le type d’activité physique et l’adapter en fonction de ses capacités personnelles, de son aptitude physique.

 

A-t-elle une action sur le vieillissement ?

De nombreuses études montrent que l’activité physique améliore la capacité fonctionnelle, la qualité de vie et l’indépendance des personnes âgées, à condition qu’elle ne soit pas à l’origine de blessures.

Elle prévient aussi la survenue de certaines maladies chroniques qui seront elles-mêmes responsables d’une perte d’autonomie. Elle lutte par exemple contre l’hypertension artérielle, principal facteur de risque des accidents vasculaires cérébraux,  eux-mêmes à l’origine d’une perte d’autonomie.

Les études montrent aussi de manière significative que l’espérance de vie est plus longue chez les personnes qui ont une bonne condition physique et qui, par conséquence, pratiquent l’activité physique chaque jour ou au moins trois fois par semaine.

 

Quelle activité pour les seniors ?

Les seniors doivent aussi pratiquer une activité physique régulière. Chez les seniors comme chez les adultes plus jeunes, l’activité, sa fréquence et son intensité seront choisies en fonction de l’état de santé de la personne. Certaines activités, à la fois bénéfiques et peu dangereuses, seront nénamoins privilégiées :

– Une activité en endurance pour améliorer la capacité cardiorespiratoire, comme par exemple la marche, le vélo ou la natation. Cette activité permettra d’améliorer les capacités d’autonomie dans le cadre des déplacements à effectuer à l’extérieur de la maison ( ex: faire les courses ) ou à l’intérieur.

– Une activité en force pour améliorer la force musculaire, comme par exemple la pratique régulière d’exercices musculaires à la maison, sans forcer. Ce sont cette fois les activités de la vie quotidienne qui seront facilitées comme le simple fait de se lever.

 

source: http://sante.lefigaro.fr/ – credit photo: pixabay