“La médiumnité sincère”, c’est le récit autobiographique très touchant d’une femme courageuse, qui se raconte avec beaucoup de sensibilité et de franchise. Elle nous livre son parcours, nous parle de son “don” de médium et de ses expériences de vie, souvent difficiles et éprouvantes. Parmi elles, la maladie entrée dans sa vie très jeune et qui, à l’âge de 59 ans, est encore venue frapper à sa porte, avec un cancer du sein fulgurant ! Souffrance et douleur l’ont accompagnée tout au long de sa vie mais elle est arrivée à vivre avec elles et à les transcender.

Au fil des pages, le lecteur découvre une histoire très bien structurée, dans laquelle l’auteure se met à nu en toute simplicité et nous raconte ses expériences et ses ressentis, sous forme de confidences. Chaque moment vécu est raconté comme une histoire et porte un nom.

Attirée depuis l’enfance par les arts divinatoires et le langage des cartes, Ghislaine de Carli s’est essayée à de nombreuses pratiques telles que la clairvoyance, la radiesthésie, le spiritisme, la boule de cristal, la télépathie etc et a reçu quantité de messages par le biais de l’écriture automatique et de la voyance par les cartes, ses deux canaux de communication privilégiés.

En proie à la maladie depuis l’adolescence, elle a laissé la médecine septique face à des symptômes inexpliqués et des diagnostics difficiles à poser. Suite à un très grave accident de la route Ghislaine démissionne de la police ne pouvant plus être sur le terrain et dans son métier de médium, elle a longtemps ressenti le mal psychologique des gens et leurs douleurs physiques. Elle a heureusement été aidée et soulagée par un guérisseur aujourd’hui décédé.

L’écriture automatique, elle l’utilise quand elle rencontre ses consultants pour la première fois puis, cartes et tarots prennent le relais. Elle utilise notamment un oracle qu’elle a elle-même créé : 64 cartes magnifiques, aux couleurs chaudes et chatoyantes, dont elle offre une explication symbolique et une interprétation dans son livre. Cet oracle s’intitule “L’envol” et chaque carte porte un nom : on trouve ainsi le parasol, l’horizon, le secret, la chouette, le phare etc. L’auteure vous invite, si le cœur vous en dit, à vous procurer ce jeu et à le manipuler souvent, à vous imprégner des différentes cartes, à les écouter parler, afin d’en faire une interprétation personnelle et ainsi découvrir votre propre méthode, comme elle a créé la sienne. Elle encourage aussi tout un chacun à développer son intuition et à pratiquer beaucoup…car pour elle, la voyance est un art mais aussi et surtout un travail de longue haleine. Et même si le destin existe, chaque être humain peut changer la direction de sa vie à certains moments opportuns, dans un but constructif et bienveillant.

Elle joue le rôle de messagère et elle précise que l’écriture automatique ne prévoit jamais l’avenir. C’est juste une analyse des situations problématiques. L’écriture peut être légère ou grave, imprévisible, teintée d’humour mais elle est toujours pertinente et inspirante pour la personne qui consulte.

Au cours de sa vie, Ghislaine a parfois reçu des messages en rapport avec des événements populaires ou mondiaux, qu’elle n’a par ailleurs jamais communiqués publiquement, par pudeur et humilité sans doute.

Outre son “don”, cette femme exceptionnelle a toujours eu à cœur d’écouter les gens, de les conseiller, de les aider. Au début de sa pratique, elle s’est d’ailleurs beaucoup occupée de personnes qui avaient des problèmes mais peu ou pas de moyens, comme des clochards, des veuves, des prostituées ou des alcooliques. Elle a toutefois dû apprendre à se protéger de leurs maux, qu’elle absorbait comme une éponge et ressentait à ses dépens.

Sa contribution au monde est passée par l’écriture de cet ouvrage, qui regorge d’histoires vécues et étonnantes, tant avec des humains qu’avec des animaux ainsi que de témoignages très personnels de manifestations métaphysiques et du partage de séances médiumniques et de consultations.

Cher lecteur du JDBN, si la vocation de médium vous interpelle et que les arts divinatoires vous intéressent, je vous conseille vivement la lecture de ce livre, teinté de vécu et rempli d’expériences authentiques, racontées avec sincérité. Sachez toutefois que médium est un métier difficile, qui exige beaucoup d’amour pour l’être humain et de don de soi.

Merci beaucoup Ghislaine de Carli pour ce livre inspirant.

Carine Sabatini, en exclusivité pour le JDBN

A PROPOS DE NOTRE LECTRICE, CARINE SABATINI

Carine aime la vie, les gens, et bien sûr les livres! Enseignante, formatrice dans une organisation jeunesse axée tourisme et lectrice passionnée, ses domaines de prédilection sont: les romans féminins, le développement personnel, la psychologie, la spiritualité, l’ésotérisme, les biographies, les voyages, la nature, la déco, les astuces et bons plans, (elle est une chineuse invétérée! ), la récup, le rangement, les loisirs créatifs et les livres pour enfants.

CE QUE PENSE CARINE  DU JDBN…

« Etant moi-même dans un processus de développement personnel, de changement et d’évolution positive depuis quelques années, j’adore les initiatives et publications du JDBN où tout le monde peut trouver son bonheur…

J’aime également le fait que les lecteurs puissent contribuer à l’aventure du JDBN et à l’évolution de celui-ci, par une participation active à son enrichissement. Le fait qu’il touche toute la francophonie à travers le monde est également très intéressant.

Gratitude pour ce beau concept !  » – Carine Sabatini
crédit photo: pixabay – montage JDBN