Karinne Bens Corsia est une médium de naissance qui s’assume et qui, grâce à la complicité de son amie d’enfance, la journaliste Nicole Korchia, nous livre un témoignage écrit à quatre mains, en toute sincérité.

Son livre, Secret de consultation d’une médium, vous offre une vision éclairée de ce qu’est la vie d’une médium, une vison personnelle et bienveillante d’une profession encore souvent malmenée en France.

Le JDBN l’a rencontré pour vous.

Bienvenue en terre spirituelle… 

© Nicole Korchia

Interview:

– Le JDBN: Qu’est ce qui vous a poussé à écrire un livre autobiographique?

– Karinne Bens Corsia: Pour moi, c’est une mission, une vocation. J’avais envie de partager la vie d’une médium en répondant aux questions que les gens se posent en toute sincérité.

 

– Le JDBN: 27 ans de voyance… Si vous deviez comparer vos débuts à maintenant, avez-vous constaté une évolution dans votre façon de travailler?

– Karinne Bens Corsia: Bien évidemment, le don se cristallise au fil des ans, c’est comme un athlète qui s’entraine. La médiumnité c’est la même chose. Plus on va faire de la voyance, plus on va monter sur les plans vibratoires qui ne sont pas perceptibles par tous.

 

– Le JDBN: Les consultants n’attendent-ils pas qu’on leur prédise l’avenir plutôt qu’on les guide ou les conseille?

– Karinne Bens Corsia: Ils attendent les deux. Au départ ils veulent qu’on leur prédise, puis qu’on les étonne avec nos flashes et qu’on arrive à les cerner dans leur vie. Ils ont également besoin d’un accompagnement et sont en demande.

 

– Le JDBN: Pensez-vous pouvoir guider les gens sans leur enlever leur libre arbitre?

– Karinne Bens Corsia: Oui. Je dis toujours à mes consultants que je suis là pour leur montrer la voie, mais après ils en font ce qu’ils veulent. Chacun a son libre arbitre.

 

– Le JDBN: A quoi pensez-vous que votre ange gardien ressemble?

– Karinne Bens Corsia: (Rires) Il ne ressemble pas ! Je ne parlerai pas des Anges ici (vaste sujet) mais plutôt de mon Guide. Il a été incarné il y a des millions d’années. Un Guide n’est pas un défunt récent mais plutôt une entité très évoluée. Le mien fait partie de toute ma vie, bien avant ma naissance…

 

– Le JDBN: Vous dîtes que le destin est écrit à 90%, alors que d’autres médiums pensent qu’au contraire, à part notre naissance et notre mort, nous pouvons tout changer, qu’en pensez-vous?

– Karinne Bens Corsia: Je ne suis pas d’accord avec ça. Notre destin, notre programme, est inscrit. C’est une notion compliquée à expliquer, mais disons que personnellement je travaille avec l’âme, je vais aller piocher et dépeindre la vie entière d’une personne. Je peux lui raconter sa vie du début à la fin. Après, effectivement, entre les lignes, rien n’est inscrit en ce sens où nous devons faire notre route tout seul.

 

– Le JDBN: Page 97, vous dites « à la différence des psychothérapeutes qui sont là pour écouter le patient, nous indiquons et livrons des messages au travers de nos flashes. Nous répondons à ceux qui veulent des réponses immédiates. Ne pensez-vous pas que les deux corps de métier peuvent travailler de concert selon l’état psychologique de la personne?

–  Karinne Bens Corsia: Tout à fait, les deux corps de métier peuvent être ensemble une belle guidance. A la différence des psychothérapeutes, nous, les médiums, voyons les choses, donnons une direction…, tandis qu’ils vont travailler sur l’inconscient et la psychologie de la personne. C’est complémentaire.

 

– Le JDBN: Certains médiums s’attardent sur le monde des vivants, d’autres sur celui des défunts en étant passeurs d’âmes. Vous maitrisez les deux capacités, laquelle préférez-vous?

– Karinne Bens Corsia: Les deux capacités sont complémentaires. J’aime faire les deux.

 

– Le JDBN: Aux Etas-Unis, les médiums travaillent souvent de concert avec la Police, en France, nous en sommes aux balbutiements et vous en avez visiblement fait les frais même si vous avez déjà aidé des gens à retrouver des personnes, est-ce une déception pour vous? Pensez-vous que cette pratique va se démocratiser? Voyez-vous une évolution des pensées dans ce domaine?

– Karinne Bens Corsia: Alors, j’aimerais dire à la police d’arrêter d’avoir des préjugés sur les médiums. Nous ne sommes pas des illuminés! Il faut vraiment prendre au sérieux les vrais médiums. J’ai envie de dire que la France ne progresse pas en matière de spiritualité. J’ai envie de dire à la police française: « Essayons! Que risquez-vous à confronter un monde cartésien qui ne repose en fait que sur des preuves matérielles, à des médiums qui ont une vue du monde astral, du monde de l’invisible. Pourquoi ne pas faire jouer ces deux choses et être en tandem? » Malheureusement, ce clivage s’explique parce qu’il y a beaucoup de charlatans dans le domaine de la voyance.

 

– Le JDBN: vous êtes un être spirituel, en revanche, vous n’en demeurez pas moins une femme ancrée dans notre société, alors quel est le luxe dont vous ne pourriez pas vous passer?

Karinne Bens Corsia: Faire de la moto! Faire de la musique! Et bien évidemment je ne pourrais pas me passer de voir les gens que j’aime.

© Karinne Bens Corsia

– Le JDBN: La dernière fois que vous avez pleuré?

– Karinne Bens Corsia: Pour le décès de mon père il y a un mois. Il est mort le 21 Septembre, je suis née le 22 septembre et il est parti avant la publication de mon livre.

 

– Le JDBN: Votre plus grosse gaffe pendant une séance?

– Karinne Bens Corsia: (Rires) Alors elle vient du fait que je suis dyslexique et lors d’une séance, j’ai dit à une avocate: « Rassemblez votre cerveau! » Au lieu de dire « Rassemblez vos idées! »

 

– Le JDBN: Le défunt célèbre que vous rêveriez de rencontrer pour un dîner en tête à tête?

– Karinne Bens Corsia: Moïse! (Rires)

crédit: capture

 

– Le JDBN: Votre cauchemar récurrent?

– Karinne Bens Corsia: Je ne fais pas de cauchemar.

 

– Le JDBN: Une phrase qui guide votre vie?

– Karinne Bens Corsia: « Je suis une femme de lumière, je regarde à l’horizontal. »

 

– Le JDBN: Quelle est la chanson qui vous rend joyeuse?

– Karinne Bens Corsia: Nina Hagen, African Reggae 

crédit: Youtube

– Le JDBN: Une tâche que vous remettez toujours au lendemain?

– Karinne Bens Corsia: Aucune. 

 

– Le JDBN: Situation amoureuse?

–  Karinne Bens Corsia: Mariée

 

– Le JDBN: Sur une échelle de 1 à 10, à quel point êtes vous heureuse dans la vie?

– Karinne Bens Corsia: 9,5

 

– Le JDBN: Si vous étiez un personnage de fiction ou une héroïne historique, qui seriez-vous?

– Karinne Bens Corsia: Wonderwoman! (Rires)

crédit: capture

 

– Le JDBN: Votre coin de paradis?

– Karinne Bens Corsia: St Tropez

crédit: capture

– Le JDBN: Quel est votre fond d’écran sur votre smartphone?

– Karinne Bens Corsia: Ma moto

 

© Karinne Bens Corsia

 

– Le JDBN: Complétez cette phrase: la voyance ce n’est pas….

– Karinne Bens Corsia: …une supercherie, c’est authentique.

 

– Le JDBN: En qui ou en quoi aimeriez-vous être réincarnée?

– Karinne Bens Corsia: Je n’aimerais pas être réincarnée, je n’ai pas envie de revenir dans l’émotion. J’aimerais aller voir d’autres mondes. 

 

– Le JDBN: Quelle est la dernière chose que vous feriez en cas d’apocalypse?

– Karinne Bens Corsia: Faire plaisir aux gens que j’aime. Leur donner le maximum.

 

– Le JDBN: Quel premier souvenir avez-vous d’une vie après la mort?

– Karinne Bens Corsia: J’ai eu un flash à 17 ans: Mon frère jumeau et ma soeur voulaient sortir en boîte avec une 4L rose bonbon, il pleuvait des cordes. J’ai refusé. J’ai eu de violents maux de tête. Finalement, mon frère s’est mis à l’arrière parce qu’il y avait une fuite à l’avant de la voiture, l’accident arriva, ils ont tapé de plein fouet et si mon frère s’était mis du côté passager, il serait mort. 

 

– Le JDBN: La question fréquente lorsque l’on vous consulte?

– Karinne Bens Corsia: L’amour! Les gens ont besoin d’être heureux!

 

– Le JDBN: Qu’est ce qui vous fait douter de vous même?

– Karinne Bens Corsia: Je ne doute pas. Je n’ai pas de doutes sur ce que j’annonce.

 

– Le JDBN: Votre plus beau souvenir lors d’une consultation?

– Karinne Bens Corsia: Les contacts avec les défunts. C’est magnifique. Je reçois leur énergie et cela me remplit d’amour.

 

– Le JDBN: Le rêve que vous n’avez pas encore réalisé?

– Karinne Bens Corsia: Etre reconnue par la police, être amie avec les flics! (Rires)

 

– Le JDBN: Si vous n’aviez pas été médium, quel métier auriez-vous aimé faire?

– Karinne Bens Corsia: Policière! 

 

– Le JDBN: Un message pour les gens sceptiques?

– Karinne Bens Corsia: «  Vous ne savez pas ce que vous ratez! »

 

– Le JDBN: Pensez-vous comme certains médiums que tout le monde a un don mais que seulement quelques uns le développent ou l’acceptent?

– Karinne Bens Corsia: Non, tout le monde ne nait pas médium! Beaucoup de personnes ont des intuitions mais les vrais médiums sont rares.

 

– Le JDBN: Pensez-vous que vous avez un rôle à tenir et qu’il ne faut pas vous détourner de votre chemin?

– Karinne Bens Corsia: Oui je suis missionnée. Je n’ai rien à prouver. Je suis née médium et voyante. Je n’ai besoin d’aucun support. Je travaille avec mon guide bienveillant. Je travaille avec la vibration de la voix, seulement dans le but de montrer aux gens leur potentiel de vie.

 

– Le JDBN: Pensez-vous qu’on peut s’auto-guérir?

– Karinne Bens Corsia: Oui! Les maux du corps sont les maux de l’esprit. L’être humain peut se guérir de tout.

 

– Le JDBN: Le JDBN s’attache à ne montrer que le positif, êtes-vous adepte de la loi d’attraction et de la pensée positive, pensez-vous que nos pensées créent notre vie?

– Karinne Bens Corsia: Oui bien sûr. C’est une évidence. Je fais beaucoup travailler mes consultants sur la pensée positive et la magie de la parole.

 

– Le JDBN: Vous avez écrit ce livre à quatre mains avec Nicole Korchia, journaliste et amie d’enfance, parlez-nous de Nicole…

– Karinne Bens Corsia: J’ai écrit ce livre avec mon amie d’enfance, Nicole qui est journaliste depuis plus de 30 ans ( Télé 7 Jours, France-Soir, Femme Actuelle…). C’était très important pour moi d’être en totale confiance pour être la plus sincère possible. Elle m’a aidée à me dévoiler, à remonter le fil de ma vie et de mes questionnements. . Nous avons beaucoup travaillé en tandem,  mais pour plus de vérité elle a interviewé mes consultants et la police sans ma présence. Son travail de journaliste critique a rendu possible ce bel ouvrage grâce aux nombreux témoignages qu’elle a recueillis et grâce à notre complicité. Je lui suis très reconnaissante pour cela.

© Nicole Korchia

 

– Le JDBN: Merci!

Propos recueillis par Sophie Denis, fondatrice du JDBN.

Secret de consultation d’une médium – Karinne Bens Corsia –  Nicole Korchia 

Lien d’achat

Site officiel

Qui est Karinne Bens Corsia? Comment a-t-elle mis sa médiumnité au service des autres ? Comment ses consultants la perçoivent ? De quelle manière peut-elle éclaircir des mystères et des affaires non classées, grâce à ses guides et à ses visions datées ? Quelles sont les histoires les plus marquantes de ses années de consultation ? Comment voyage-t-elle dans le temps pour aller chercher des informations ? Qui la guide sur le chemin de ses prédictions ? Dans ce livre autobiographique, cette médium de naissance au parcours atypique révèle le fonctionnement de son don, ses prédictions internationales, sa relation extraordinaire avec ses consultants, ses enquêtes pour retrouver des personnes disparues, sa vision de notre monde désenchanté… Un récit autobiographique, empli de révélations, de témoignages et d’enquêtes, qui se dévore comme un roman policier ! Ce livre a été écrit à quatre mains par Karinne Bens Corsia et la journaliste/auteure Nicole Korchia. Les deux femmes s’étant rencontrées en 1973, ce sont 44 années de confiance et d’amitié qui ont abouti à l’écriture de cet ouvrage-vérité.