« Les hommes sont devant les idées simples comme les chauves-souris devant la lumière, ils sont aveugles. » Aristote.

Quelle délicieuse perspective que de savourer de délicieux jus de fruits, de légumes ou d’herbes. Une alimentation équilibrée comporte « cinq fruits ou légumes par jour ou plus exactement cinq portions », nous dit-on. Mais il nous est souvent difficile en toute bonne conscience de pouvoir respecter ces objectifs nutritionnels. C’est là où, la consommation de jus semble être une solution inespérée pour arriver à ce quota santé.
Surtout lorsque l’on apprend que 250 ml (un très grand verre) de jus d’orange quotidien correspond à deux oranges, on n’hésite plus et on fonce acheter un extracteur de jus ou on remplit son frigo de packs de jus tout prêts, mais attention pas n’importe lesquels et en lisant bien les étiquettes.

Les jus achetés dans le commerce sont une bonne alternative, s’il on est pressé mais rien ne remplace en aucun cas les jus que vous ferez vous-mêmes. Savez-vous qu’il ne faut que quelques minutes seulement pour qu’un agrume perde ses vitamines après avoir été coupé ?

Notre santé dépend en grande partie de ce que nous mettons dans notre assiette ou… dans notre verre.

En effet, l’organisme humain est directement dépendant de la qualité de ce qu’il reçoit en nourriture. Il composera ensuite, s’adaptera et compensera en fonction de ce qu’il a à sa disposition. Plus nous ingurgitons des aliments falsifiés qui s’éloignent de la nature, plus nous avons de chance de tomber malade.
En adoptant une nourriture plus naturelle, suivie d’une hygiène de vie saine, nous augmentons nos chances, du moins nous essayons.

La thérapie par les jus, c’est-à-dire l’utilisation des jus de fruits, de légumes, de légumineuses ou autres pour soigner, soulager ou guérir des affections existe depuis toujours. Les jus frais crus renferment un tel potentiel nutritionnel, qu’ils sont fortement conseillés par des professionnels de la santé comme alternative naturelle pour traiter de nombreuses affections.
Nous connaissons tous le jus de carotte pour le teint brouillé ou les intestins, le jus de pruneau contre la constipation ou encore les jus d’agrumes pour le tonus mais il en existe toute une pharmacopée bien plus vaste à notre disposition.

 

– Plus de 150 jus aux vertus incontestées.

Les fibres en questions…

On entend partout que les fibres sont bonnes pour notre organisme et que nous devons les privilégier dans notre alimentation. Oui, mais… Bien que facilitant le transit et pouvant réduire les incidences de cancer du côlon ou diminuer le taux de cholestérol, les fibres ont cependant tendance à ralentir l’absorption des aliments.
En absorbant une partie de nos aliments sous forme de liquide, non seulement nous allégeons notre système digestif mais nous nous donnons en plus la possibilité d’absorber plus rapidement une plus grande quantité de nutriments essentiels.
Les jus sont presque instantanément digérés et absorbés par notre organisme ce qui présente l’avantage indéniable d’en ressentir les effets quasi immédiats, et cela, selon les circonstances peut souvent s’avérer très utile !

Les vertus particulières des jus…

Un excellente façon d’avoir sa ration quotidienne de fruits et de légumes.
Les jus procurent de l’énergie plus rapidement que les fruits ou les légumes entiers.

Boire du jus ou manger les fruits ou les légumes crus et entiers, qu’est-ce qui est le meilleur ?

La réponse est que dans chaque cas, l’effet est différent.
Les jus de fruits et de légumes contiennent des quantités infinies d’éléments nutritifs qui nous procurent de l’énergie et nous aident à digérer les aliments plus facilement.
Manger des fruits et des légumes nous donne, en plus des vitamines habituelles, une bonne source de fibres essentielles au bon fonctionnement de l’organisme.
Mais en buvant les jus, surtout lorsqu’on est très fatigué ou le matin, au petit déjeuner, on reçoit en peu de temps les éléments nutritifs qu’il faut pour nous procurer forme et santé.

En analysant la composition nutritionnelle des jus, on a très souvent constaté qu’elle était supérieure à celle observée pour les fruits et surtout les légumes. En ce qui concerne les légumes, cela est surtout dû à une cuisson souvent trop forte.
Dans le cas de la grenade, par exemple, c’est bien le jus que l’on recommande de consommer en prévention et soin du cancer de la prostate et non le fruit !
Et ceci est valable pour d’autres. Cela ne veut pas dire que le fruit ou le légume en tant que tel n’est pas actif mais en l’épluchant, en le cuisant ou simplement durant le temps de préparation, on élimine une quantité importante de nutriments essentiels.

En outre, en consommant des fruits et des légumes, nous absorbons, des vitamines et d’autres bonnes choses plus une source de fibres essentielles et notre organisme mettra plusieurs heures pour assimiler tout cela. Alors qu’il ne faudra environ que 30 minutes à peine aux éléments nutritifs contenus dans un jus pour provoquer en nous une réaction !

Boire du jus de carotte permet d’assimiler plus de bêtacarotène, un agent efficace dans la prévention contre le cancer, la lutte contre le rhume et la grippe en hiver et les maladies de peau. L’ananas favorise la digestion, la pomme et l’orange constituent des sources importantes de vitamines alors que les légumes verts aident à combattre l’anémie…

Muni d’un extracteur à jus, on peut réaliser des combinaisons illimitées, sans oublier que les ingrédients les plus ordinaires peuvent parfois donner des résultats délicieusement bons et sains.
Les sources de jus de santé sont infinies et l’on peut pratiquement obtenir du jus de tous les végétaux présentant des propriétés médicinales.

– Les herbes, de blé ou d’orge, l’ortie, etc.
– Les jeunes pousses de fenugrec, sarrasin, tournesol, alfafa (ou luzerne), etc.
– Les légumes à feuilles vertes : épinard, persil, pissenlit, cresson, chou, etc.
– Les légumes : concombre, topinambour, céleri, carotte, poivron vert ou de couleur, betterave, ail, oignon, navet, patate douce, pomme de terre, brocoli, poireau, etc.
– Les fruits : orange, citron, grenade, pomme, melon, tomate, rhubarbe, etc.
– Toutes les algues également, les fruits séchés, dattes, figues et même des… Fleurs !

Enfin, un seul verre de jus d’orange d’environ 250 ml qui nous apporte plus du double de nos besoins quotidiens en vitamine C, contient 225 mg d’acide folique, c’est-à-dire 100% des besoins quotidiens et un tiers des besoins d’une femme enceinte…

 

– Du jus de chou pour guérir un ulcère de l’estomac, un jus de pêche pour retrouver une bonne mine ou d’abricot pour la bonne humeur, un jus de persil ou de bleuet pour soulager les yeux, ou encore un jus de carotte contre l’acidité gastrique, etc.

– Jus du sommeil, de la fièvre, du diabète, contre l’ostéoporose, l’obésité, le cholestérol ou pour soulager les rhumatismes, et surtout combler toutes nos carences nutritionnelles au fil des saisons.

– Plus de 150 jus aux vertus incontestées.

– Des conseils, des recettes, des jus adapté à chaque âge.
– Unique en son genre, cet ouvrage de prévention et thérapie par les jus, traité par affection, sera pour vous un véritable guide au quotidien dont vous ne pourrez plus vous passer !

978_2_8132_0960_3_une_185_253_1474013822
Le guide des jus de santé

MARTINA KRCMAR
Editions : Guy Trédaniel
Nbre de pages : 350
Prix : 19,90 euros

Lien d’achat