Mais d’où viennent les sushis très à la mode actuellement ? Pour conserver les poissons, les Chinois, à partir du IIe siècle, les placent entre des couches de riz fermenté. En effet l’acide y empêche la dégradation. Ils les consomment plusieurs mois après la pêche… et jettent le riz ! Les Japonais mettent fin à ce gaspillage au VIIe siècle, en se mettant à manger aussi la céréale. Au XVIIe siècle, ils ajoutent du vinaigre au riz pour accélérer la fermentation, et y prennent goût ! Le sushi, qui combine tranche de poisson cru et boule de riz, est alors vendu comme une nourriture bon marché, pratique et rapide dans les rues d’Edo (Tokyo).

Source – crédit photo: pixabay