LUZMILA VÁZQUEZ : «J’AI PRIS CONSCIENCE DE L’IMPORTANCE DE L’AGROÉCOLOGIE»

DANS SA PETITE FERME DE 700 M2 EN ÉQUATEUR, Luzmila Vázquez et ses proches ont toujours su cultiver leur terre sans produits chimiques, avec des méthodes durables, pour pouvoir la transmettre à leurs enfants. Grâce aux formations et ateliers animés par AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières) dans sa communauté, elle a su mesurer l’importance des pratiques agroécologiques, obtenir de meilleurs rendements et des produits de qualité.

La ferme de Luzmila s’appuie sur les principes de l’agroécologie : une agriculture productive, durable, respectueuse des écosystèmes, qui lui permet de vivre en autonomie. La productrice équatorienne cultive de nombreuses variétés de légumes, de fruits, de plantes aromatiques et médicinales, que lui offre naturellement la biodiversité.

Elle n’achète ni pesticide, ni engrais de synthèse, mais élabore un compost biologique qui nourrit le sol. Les techniques enseignées à ce sujet par AVSF lui ont permis d’augmenter sa qualité, avec des résultats immédiatement visibles sur sa production saine pour la santé. Grâce aux formations d’AVSF, Luzmila a appris de nouvelles pratiques ethnovétérinaires : elle concocte des remèdes à base de plantes, afin de soigner ses animaux sans avoir à acheter des médicaments. Ce sont aussi des pratiques agroécologiques, qui s’appuient sur la complémentarité entre l’élevage paysan et la production végétale.

Enfin, Luzmila vend les produits de sa ferme en vente directe ou circuits court, à prix justes qui lui permettent de vivre dignement de son travail. Un progrès, comparé à la situation de ses parents et grands-parents, qui étaient dépendants des prix fixés par les intermédiaires.

Pour que d’autres producteurs puissent aussi connaître une meilleure qualité de vie, elle a décidé de former d’autres membres de sa communauté aux pratiques agroécologiques, en espagnol et en langue locale, afin de transmettre ses savoirs et d’encourager les échanges, dont chaque participant tire une grande richesse.

Grâce à AVSF, Luzmila a pris conscience de la nécessité de conserver ces pratiques d’agriculture familiale, et a permis leur diffusion au sein de sa communauté : elle est un exemple de réussite, de progrès et un énorme espoir pour de nombreuses productrices et de nombreux producteurs du monde !

Source – crédit photo: capture