L’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publie…

Lancement du premier Forum mondial sur les forêts urbaines

28 novembre 2018, Mantoue – Les forêts et les espaces verts peuvent aider à créer des villes plus résilientes et durables et à relever les défis associés à une population urbaine en hausse. Tel était le message que souhaitait transmettre la FAO, aujourd’hui, aux participants du premier Forum mondial sur les forêts urbaines.

«Il est essentiel et urgent de mettre en place des modèles plus durables de croissance urbaine. Les villes actuelles et celles à venir se doivent de planifier et de concevoir des espaces verts et des forêts urbaines en mesure de répondre à différents intérêts et besoins, de fournir les services écosystémiques nécessaires en augmentant la société urbaine et en améliorant la continuité entre zones rurales et urbaines», a déclaré M. Hiroto Mitsugi, Sous-Directeur général de la FAO en charge du Département des forêts lors de l’ouverture du Forum.

Il a également appelé les participants à approuver une série de solutions pour les forêts urbaines – listées ci-dessous et officiellement lancées lors du forum – toutes ont pour objectif de créer des villes plus écologiques et plus saines.

Le Forum – Changer la nature des villes : le rôle de la foresterie urbaine pour un avenir plus écologique, plus sain et plus heureux – est organisé par la FAO, la municipalité de Mantoue, la Société italienne de sylviculture, Ecologie de la Forêt (SISEF) et l’Ecole Polytechnique de Milan.

Le Forum fournit une plateforme en vue de partager des exemples positifs de planification, de conception et de gestion des forêts en zone urbaine partout à travers le monde et une opportunité afin de renforcer l’implication des participants et d’exploiter au mieux les bienfaits apportés par les forêts.

Plus de 600 personnes – maires, universitaires, forestiers, paysagistes et spécialistes de la planification urbaine issus de plus de 50 pays – devraient prendre part à ce forum (du 28 novembre au 1er décembre).

Pourquoi investir dans les forêts urbaines et les espaces verts ?

Les villes occupent trois pour cent de la surface terrestre mais consomment 75 pour cent des ressources naturelles. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale habite en ville, ce chiffre devrait monter à 70 pour cent d’ici 2050. Au même moment, la demande en eau urbaine est appelée à doubler.

«L’expansion des villes intervient souvent sans aménagement du territoire et la pression humaine qui en découle a des répercussions dévastatrices sur les paysages naturels et agricoles, à l’intérieur et autour des zones urbaines», a souligné M. Mitsugi.

En intégrant davantage les solutions forestières dans la planification urbaine, les forêts et les espaces verts peuvent aider à relever un grand nombre de défis.

Ils peuvent aider à se débarrasser des polluants nocifs, à réduire le bruit, à améliorer les températures, à atténuer les impacts du changement climatique, à protéger les ressources hydriques, à prévenir l’érosion des sols et les inondations, et ce, tout en fournissant une large gamme de produits et de l’énergie renouvelable.

Par exemple, les arbres peuvent aider à réduire les besoins en air conditionné de 30 pour cent, si placés de manière adéquate autour des bâtiments. En ce qui concerne les climats plus froids, ils peuvent protéger les maisons du vent et aider à économiser l’énergie utilisée pour le chauffage (entre 20 et 50 pour cent). Un arbre adulte peut absorber jusqu’à 150kg de CO2 par an et donc contribuer à atténuer le changement climatique.

Les zones vertes peuvent également avoir un effet positif sur la santé et le bien-être des personnes et peuvent aider à créer des sociétés plus cohésives.

Comment créer des villes plus vertes ?

Les organisateurs du forum ont appelé à l’action en proposant une série de solutions forestières qui devront être approuvées par les participants. En voici quelques-unes:

  • Etendre le couvert forestier dans les villes, utiliser le bon arbre au bon endroit;
  • Développer des programmes politiques qui vont promouvoir la création d’espaces verts et de forêts urbaines;
  • Surveiller régulièrement l’effet d’îlot thermique dans les villes pour une planification stratégique des forêts urbaines;
  • Utiliser les directives techniques actuelles pour planifier, concevoir et gérer les forêts et les arbres en zone urbaine;
  • Créer et faire la promotion d’emplois et d’opportunités économiques «vertes»;
  • Transformer les zones négligées, les friches et les cours en espaces verts;
  • Faire la promotion des jardins communautaires, de l’agriculture urbaine et des forêts alimentaires urbaines;
  • Augmenter le nombre de bâtiments écologiques et de forêts verticales et encourager l’installation de toits verts.

crédit photo: pixabay