Il y a plus de 50 ans, Anthony Hopkins a écrit une valse nommée « And The Waltz Goes On », mais il avait peur de l’entendre et, de ce fait, ne l’a jamais fait jouer. Des années plus tard, il a transmis les notes à André Rieu qui, avec son orchestre, a ainsi pu l’interpréter pour la première fois à Vienne en 2011 en présence de l’acteur. Un grand moment pour Sir Anthony Hopkins et un standing ovation pour son talent insoupçonné !