1 – Quand vous n’allez pas bien, parlez en mais pas à n’importe qui.

Parlez à un thérapeute, parlez à un ami, un vrai, parlez à votre famille. Mais surtout n’étalez pas votre mal-être à tout-va. N’avez-vous pas remarqué que lorsque vous chantez votre bonheur, peu vous félicitent et sont contents pour vous? En revanche, quand vous racontez vos petits ou gros problèmes à qui veut bien les entendre, tout le monde arrive avec son petit conseil, pas forcement judicieux parce qu’ils comparent votre vie à la leur et se sentent moins seuls face à leurs propres problèmes. C’est toxique. Alors retenez cette devise: « Mieux vaut faire envie que pitié ».

 

2 – Souriez à la vie.

Faites l’expérience: Allez acheter votre baguette en souriant et dites un petit mot gentil à la boulangère. Les visages vont s’égailler et vous vous sentirez bien.

En revanche, pestez à l’avance de peur de ne pas trouver une place de parking et vous allez « tourner » 30 minutes et vous faire insulter par au moins un conducteur.

C’est le principe de base de la loi d’attraction: Pensez positif et vous attirerez du positif. Pensez négatif et vous attirerez du négatif.

 

3 – Payez vos factures ou du moins faites la démarche.

Ne faites pas l’autruche avec les papiers et les factures.

Même si vous êtes dans les difficultés financières, appelez, trouvez un arrangement. Les créanciers préfèrent être payés en 15 fois que pas du tout.

Les piles de papiers qui s’amoncellent sur votre bureau sont toujours une cause de stress. Prenez les feuilles une par une et réglez ce que vous avez à régler dans l’ordre.

Un jour à la fois. Vous n’arriverez pas au bout en une seule journée mais vous serez content de vous.

 

4 – Faites la cuisine.

Nous vivons dans un monde qui nous fait croire que nous n’avons plus le temps de faire la cuisine. C’est faux. C’est juste une question d’organisation.

Il n’est plus à prouver que « manger sur le pouce » ou manger des produits industriels nuit à la santé et au moral.

Nous sommes ce que nous mangeons.

Faire la cuisine a de multiples avantages: La cuisine est la pièce la plus conviviale de la maison, seul ou en famille, quand il s’en dégage une bonne odeur de cuisine, la bonne humeur arrive à vitesse grand V.

Mangez en famille n’a pas de prix.

Faire travailler les petits producteurs favorisera l’économie de votre pays et vous assurera une santé de fer.

Expérimentez de nouvelles recettes et faites cuisiner les enfants est source de rires et de bien être.

Vous ne stockerez plus la nourriture et jetterez deux fois moins à la poubelle.

 

5 – Rapprochez -vous de la nature.

Si vous habitez en ville, allez vous promener dans un parc, en forêt.

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, passez-y du temps, jardiner, créer un jardin potager, plantez des fleurs.

S’ancrer à la terre est vital pour l’être humain. Comparez un citadin et un campagnard, pas besoin de longs discours.

 

6 – Faites une bonne action.

Dans la mesure de vos moyens, aidez les autres.

Ne baissez pas les yeux devant un SDF, adoptez un animal plutôt que de l’acheter, aidez la vieille dame à traverser, allez faire du bénévolat.

Quelques exemples qui vous aideront à faire monter votre taux vibratoire et vous procurera de bonnes énergies.

N’oubliez pas que le bonheur est contagieux, tout comme le malheur alors faites attention à vos pensées.

 

7 – Ne restez pas en colère.

Entretenir du grief envers quelqu’un vous charge en mauvaises énergies. Si l’on vous a fait du mal, n’oubliez pas mais pardonnez. Plus vous laisserez aller la colère loin de vous, plus vite la colère des autres s’atténuera. La colère, l’ennui et la culpabilité sont les 3 sentiments les plus toxiques. Ils ne servent à rien. ils vous maintiennent dans le négatif et vous empêche d’avancer et de vous épanouir. Pensez à votre propre bonheur. Si vous voyez que le problème ne peut pas être réglé et que c’est l’autre qui ne veut pas pardonner, ce n’est pas grave. Vous ne pouvez pas vous réconcilier avec toute la planète mais vous pouvez laissez les gens en colère de côté. Ce sont eux qui souffrent le plus au final.

 

8 – Aimez-vous.

La personne que vous devez aimer le plus dans la vie, c’est vous.

Si vous ne vous aimez pas, vous ne pouvez pas être aimé. C’est comme ça. C’est une règle immuable.

Si vous vous trouvez moche et le répétez sans cesse, c’est l’image que vous renvoyez et on finira par vous dire que vous l’êtes.

Une femme dans sa salle de bain le matin qui dit à son mari: « je suis grosse non? » Le mari va répondre: « oui tu devrais peut-être un peu »

Une femme dans sa salle de bain le matin qui dit à son mari: « tu as vu comme je suis belle aujourd’hui? » Le mari va répondre: « En effet, ma chérie, tu es très belle »

Vous avez un pouvoir sur ce que pense les autres de vous et il commence par votre propre acceptation.

 

9 – Ayez des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue en route.

Vous n’aimez pas votre vie, vous rêvez d’une autre vie et vous vous dites que c’est impossible? C’est faux.

Vous êtes responsable à 100% de votre vie.

Personne ne va venir vous cherchez pour vous offrir votre vie de rêves.

C’est à vous de la créer.

Alors oui, cela peut prendre du temps mais votre foi en votre projet est plus forte que tout.

 

10 – Vivez dans le présent.

Cela ne sert à rien de ruminer le passé ou de vous projeter trop en avant vers l’avenir.

Vous êtes en vie. ici et maintenant. Soyez attentif. Savourez.

N’inquiétez du futur est stérile. Regrettez le passé est inutile.

Vous avez la chance de pouvoir changer la donne tout de suite, aujourd’hui.

 

source: Rosalie Brooks. rédactrice JDBN – crédit photo: capture